Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actu-Vénissieux / Sports Vénissians

Actu-Vénissieux / Sports Vénissians

Toute l'actualité de la vie sociale, économique, politique, sportive et culturelle de Vénissieux

Handball N1M : La mauvaise série continue

Gymnase Jacques Anquetil

6e journée championnat de France N1 - poule 2

Deux-cents spectateurs


Vénissieux Handball - Strasbourg/Robertsau HB  35 à 38 (16 à 19)


Arbitres : Gras et Lille


Pour Vénissieux :

Gardiens : Vialla (11 a), Saadallah (10a)

Marqueurs : Sacko (8/23), Desgeorges (5/7), Gindre (4/8), Felix (4/8), Forets(cap- 4/11 ), Feniche (3/4), Bourhani (3/5), Pral (3/4), Bouchet (2/4),  Benkhala (0/1) - entraîneur : Gérald De Haro

Cartons jaunes : Gindre – et De Haro
Expulsions temporaires : Sacko (28e), Feniche (39e)
Carton rouge : Benkhala (29e )


Pour Strasbourg :

Gardiens : Jid  (5a), Leguay (18)

Marqueurs : Jerou (14/21), Soltane (8/12 dont 2pen/2), Ramel (6/14), Jarny(5/14), Demarson (3/4), Dreyfuss (2/5), Vetter (0/2), Lavrov (0/3), Nestor (cap ), Ben Mabrouk - entraîneur : Bruno Boesch

Cartons jaunes : Nestor et Boesch
Expulsions temporaires : Demarson (10e), Dreyfuss (20e), Nestor (47e),  Ramel (50e), Boesch (55e) , Jarny (58e)

 

Le contexte :

Cette saison Vénissieux n’a pas encore connue la victoire  L'équipe  récupère  Gindre qui a purgé une suspension de 6 rencontres de la saison dernière. Robertsau (7e) après sa dernière victoire sur Belfort veut se mettre à l’abri de la zone de relégation.

 

Les Vénissians démarrent le match tambour battant. La rentrée de Gindre est probante et les automatismes de la saison dernière semblent de retour. Pourtant les Alsaciens vont revenir à la marque par Soltane (4/4 – 10e).  Puis les égalisations vont se succéder. Vénissieux  touche du bois par Sacko et Robertsau prend l’ascendant. La blessure de Forets (23e)  à la cheville est le premier coup dur des locaux. Vénissieux recolle pour la dernière fois au score (14/14 – 24e). Sacko est ensuite  mis sous l’éteignoir. Un mauvais changement. Desgeorges prend 2 minutes , puis Sacko se blesse  et surtout Benkhala a un geste répréhensible qui lui vaut un carton rouge direct (29e). L’avantage des Alsaciens se bonifie pour atteindre la pause à +3.
Les Vénissians ont un début de seconde mi-temps insipide. Forets est revenu en jeu mais il boitille bas. Robertsau  va compter jusqu’à 6 buts d’avance (21-27 – 40e). Cependant deux buts du local Felix et c’est le déclic.  Sacko retrouve les hauteurs et  sur un but de Feniche (48e), le VHB revient à un but (29/30). Mais Vénissieux ne parvient pas à passer dévant à la marque.  Robertsau flaire  la bonne affaire et insiste par Jerou (14 buts). Les visiteurs prennent trois buts d’avance qu’ils sauront préserver pour une victoire qui ne doit rien à personne.


Questions à Eric Forets capitaine de Vénissieux Handball

Malgré ta blessure, et bien que diminué, tu as pu rejouer. Est-ce grave ?

«  Oui, le kiné m’a précisé que je serais indisponible le prochain match. Ma cheville a doublé de volume. »

Qu’est ce qui vous manque actuellement pour venir à bout d’une formation comme Robetsau?

« Comme chaque équipe de sports collectifs, nous sommes dans un mauvais cycle.  La confiance dans notre jeu n’est pas de mise.  Forcement dés que cela va moins bien, l’équipe doute. C’est la base du sport collectif. Quand tout va bien, tout va bien et quand tout va mal les résultats plongent. »

Comment pouvez-vous y remédier ?

«  Ce qui pourrait nous faire du bien et remettre le groupe dans le bon sens serait une victoire. Tant qu’elle n’arrivera pas, on aura toujours ce petit doute. » 

Pourtant Robertsau n’est pas annoncé comme un des favoris du championnat ?

« Ce sont des rencontres que la saison dernière, nous aurions remporté largement . Nous n’avons pas la confiance qui fait que quand le résultat est serré, on met des buts importants. »


Pourtant  ce soir vous avez une bonne mise en train ?

«  Aujourd’hui nous avons défendus très mal. On laisse nos gardiens un peu à l’abandon. On est pas bien placé. »

C’est difficile de vivre une mauvaise série comme celle-ci?

« Notre situation actuelle vient des deux premières rencontres où l’équipe n’était pas prête. ON a l’impression que le ciel nous tombe sur la tête et qu’on ait pas du tout au niveau et après tout s’enclenche même lorsqu’on réalise de bonnes prestations. Le 30à 14 de Belfort nous a fait très mal. »


Questions à Gilles Clauss président de Vénissieux Handball

Votre  situation est-elle compromise après cette sixième défaite ?
«  Dans la défaite, il faut être solidaire. C’est comme cela que nous nous en sortirons. Si l’équipe se désunit, on n’y arrivera jamais. Les dirigeants sont solidaires avec l’encadrement et les joueurs. Six défaites c’est difficile. Mais il faut toujours y croire. Si  nous n’y croyons pas, l’équipe va s’enfoncer. La semaine prochaine, l’équipe va à Gien.Il va falloir gagner.»


Ce soir, pourtant en face, vous n’aviez pas une équipe favorite ?
«  Je suis d’accord. C’est une contre performance. Il fallait battre Strasbourg ce soir comme il faudra battre Gien la semaine prochaine et comme il faudra battre Martigues le 7 novembre. Aujourd’hui c’est notre premier faux pas. IL faut rester soudé.»

Après 6 journées d’après vous le maintien est-il mal engagé

«  Pour moi, c’est à la fin du bal qu’on paye les musiciens. Il reste 18 journées de championnat. Tout peut arriver. Nous sommes en mauvaise posture. Oui le maintien est mal engagé. Ce n’est pas facile. Mais on verra lors de la dernière journée. Ce championnat réserve des surprises tous les samedis. »

Sports Vénissians n'a pas aimé :

- Le geste de Benkhala envers Nestor.Après une algarade avec le capitaine alsacien, le Vénissian a voulu  se faire justice avec une ruade digne de vieux canassons. Son exclusion est totalement justifiée.

- Jettons un voile pudique sur sur la prestation du duo de référés qu'on a connu plus inspirés.


Les photos :







Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article