Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actu-Vénissieux / Sports Vénissians

Toute l'actualité de la vie sociale, économique, politique, sportive et culturelle de Vénissieux

Handball N1 : Oublier Villepinte face à la réserve de Montpellier

Après le centre de formation de Chambéry, Vénissieux handball s’apprête à recevoir celui de Montpellier. Le club phare du handball français  est aussi une grande école du handball.  Depuis  1995, plusieurs internationaux actuels  sont passés dans les mains des éducateurs héraultais. Mickael Guigou, Geoffroy Krantz et  le plus connu d’entre-eux Nicolas Karabatic.  Un centre de formation dirigé de main de maître par  Fabrice Grasset, et dont l’équipe Nationale 1 est managé par Fred Anquetil. Les  jeunes montpellierains possèdent dans leurs rangs plusieurs internationaux français espoirs ou jeunes. Actuel 9e avec 4 victoires pour 11 matches joués, Montpellier (2) n’est pas dans une situation confortable.
Mais comme le dit le président du VHB, Gilles Clauss, ils s'en sortiront toujours.
Ce week-end, les Vénissians se sont inclinés  35 à 34 dernier à Villepinte  dans une rencontre qui s’apparente à un petit scandale.  Les Vénissians à la 12e  minute de jeu ont perdu Pral  sur une agression de Stamate, N’ Doye expulsé pour avoir donné un coup de pied  sur le ballon et Gérald De Haro le coach expulsé à sont tour  pour avoir tancé vertement les reférés. Malgré ce handicap, le VHB a fait son match et ne s’est incliné que d’un petit but après avoir  avoir eu le ballon d’égalisation dans les dernières secondes. C’est visiblement très remonté que le coach vénissian aborde la rencontre face aux Héraultais. Un match auquel il assistera sans doute des tribunes et que les joueurs disponibles aborderont avec le même état d’esprit que face aux Chambériens qui restent pour l’instant leur unique victoire.
RDV : samedi à 20h 45 au gymnase Tola-Vologe : Vénissieux Handball / Montpellier HB (2)
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article