Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actu-Vénissieux / Sports Vénissians

Toute l'actualité de la vie sociale, économique, politique, sportive et culturelle de Vénissieux

Handball : Les espoirs vénissians se font peur

IMGP6624.JPGChampionnat de  France moins de 18 ans  seconde phase - Poule 8 - 1e journée

 

A Vénissieux, gymnase Tola-Vologe

Vénissieux Handball bat Montelimar/Cruas Hand ball 24 à  23(13/14)

Arbitrage : MM Guenoune et Hellal

 

Pour Vénissieux :

Gardiens : Soubitez (21a), Lufuankenda

Ont joué : Arbey,  Janin, Lutz (2/3), Menubarbe (3/7), Tetia (4/10 dont 1 pen raté), Charles(5/7 dont 2pen raté ) puis Constantin (2/3),Osmic (cap -2/5), Bernet(3/6), Vachon (4/5) - entraîneurs : Cedric Jourdan et Florian Bastide

Avertissements : Janin, Tetia
Exclusions temporaires : Charles, Menubarbe, Vachon (x2)

IMGP6588.jpgPour Montélimar :

Gardien : Benet B. (15a)
Ont joué :
Abidi (3/7 dont 1pen),
El Hamdany M.  (2/4), Urbe (6/12), Rocha (cap  - 4/8),EL Hamdany A. (3/6), Touili (5/15) puis Benet A .,  Djebouri, Lesage  - entraîneur : Patrick Savoie

Avertissements : Abidi A., Lesage, Urbe, Patrick Savoie
Exclusions temporaires :  Abidi A. EL Hamdany A. (x2), El Hamdany M. , Lesage, Touili

 

 Ce samedi soir au gymnase Tola-Vologe lors du premier match de la seconde phase du championnat national, les U18 de Vénissieux Handball certes se sont imposés 24 à 23  face à l’équipe de Montélimar, une référence nationale dans cette catégorie d’âge, mais ils se sont fait peur inutilement.  Si les Drômois  ont longtemps menés la première mi-temps   comptant  un avantage de 4 buts (3/7 - 8e), les locaux  vont leur contester la supériorité lors de 10 dernières minutes de la période. Au retour des vestiaires,  les locaux vont pesé sur la rencontre.  Compter  à leur tour 3 buts d'avance (20/17 - 40e).  Mais confondant, collectif et individualité, ils ont failli compromettre d’entrée  leurs chances dans cette phase donnant droit aux 8e de finales du championnat de France.

 

Questions à Cédric Jourdan et Florian Bastide les deux entraîneurs vénissians

 

Est-ce que vous ne vous êtes pas fait peur inutilement ?
« Affirmatif. On se fait peur alors que c’est une rencontre que l’on doit maîtriser. C’était aussi un match de reprise avec de nombreuses occasions que nous n’avons pas su exploiter. Ces échecs ne nous permettent pas d’avoir des prétentions à ce niveau. Il va falloir corriger au plus vite ce défaut. C’est l’exigence du niveau qui impose ce travail de correction. Être exigeant avec soi-même passe par du travail à l’entraînement. »

 

DSC03768.JPGEst-ce que les joueurs n’ont pas confondu jeu collectif et  jeu individuel ?
« Lorsqu’on a un jeu collectif moins huilé, les joueurs ont tendance à prendre des initiatives personnelles. Ils compensent alors que l’on sait très bien que ce n’est pas la soluition. »

 

Quel est votre rôle dans ce cas ?

« Ce défaut n’apparaît que lorsque le jeu collectif est déficient. Cela a été souvent le cas ce soir. Avec Cédric, on essaye de réguler et ensuite d’apporter des solutions notamment en match et reprendre ce problème à l’entraînement  pour y apporter des solutions. »

 

Est-ce que les adversaires qui vous attendent en seconde phase sont-ils du même calibre que Montélimar ?

«  Ce soir nous rencontrions une équipe qui a fini troisième de sa phase. Pour info, nous avons terminé second. Montélimar est une référence dans cette catégorie. Ils ont été dans un passé récent sacrés champions de France. Istres et Chambéry font figure d’épouvantail. Objectivement si l’on relève le niveau par rapport à notre prestation de ce soir, on peut les chatouiller. Les deux premiers de la poule joueront le 8e de finale du championnat.  Cela sera difficile mais pas impossible. L’objectif du club était de pérenniser les moins de 18. C’est fait. Maintenant la suite de la saison peut-être belle. »

 

Les photos :

 

Musique : Skydiving by Jonay Ft Jasmine Kara

Creative Commons - ©Jamendo


 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article