Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actu-Vénissieux / Sports Vénissians

Toute l'actualité de la vie sociale, économique, politique, sportive et culturelle de Vénissieux

Hajira, Antoine et les féminines du Sen No Sen brillant(e)s à Paris

Pour voir les premiers pas de l'ex champion d'Europe cadet Antoine Cuenca chez les séniors, catégorie reine, il fallait être ce week-end à Paris Coubertin pour les championnats de France Honneur (2e Division).
Blessé au moment des sélections, Antoine n’avait en effet pas pu défendre ses chances pour le championnat de France Elite (1e Division). Les instances fédérales exigeaient de lui qu’il passe par les Honneur et pour espérer se qualifier pour les Elite, il faut être sur le podium des Honneur. Et c’est chose faite puisqu’Antoine se hisse en finale des moins de 60 kg. Il retrouve une vieille connaissance, Sofiane Agoudjil de Chatillon, lui aussi junior et bête noire d’Antoine. Les deux jeunes hommes font jeu égal dans le temps règlementaire d’un combat assez âpre. Finalement, Antoine s’incline d’un petit point : il est vice champion de France sénior honneur.

Moins attendue, la discrète Hajira Abdallah devient championne de France Honneur des moins de 55 kg et la première jeune femme vénissiane a remporté un tel titre. Si sa catégorie était ce jour peu fournie, fallait il encore s’imposer. C’est ainsi le premier titre pour cette jeune femme, encore Espoir, titre qui vient récompenser une grande travailleuse.

Antoine et Hajira rejoignent les 14 vénissians qualifiés pour le Championnat de France Sénior Elite (28 et 29 mai).

Thierry Félix (moins de 84 kg) et la junior Kaina Iken (plus de 68 kg) n’ont pas non plus démérité sans pour autant pouvoir prétendre à un podium.

 

Pour les équipes, la Fédération Française de Karaté innove. Se basant sur les résultats de la dernière saison, elle a déterminé les meilleures équipes (les huit premières masculines et les six premières féminines) qui sont directement qualifiées pour le Championnat de France Elite. Les autres devaient être parmi les deux premières de leur ligue respective pour disputer les Honneur. Les deux premières du championnat de France honneur rejoignant l’élite. A ce petit jeu, l’équipe masculine du Sen No Sen disputera les Elites, l’équipe féminine s’est qualifiée pour les Honneur. Et un vrai défi attendait cette équipe féminine, privée à la dernière minute de leur capitaine, Nawal Aït Oumghar, blessée. Elle était finalement composée d’Amina Errihani, Lydia Benmaiza, Hajira Abdallah et Mallorie Roig. Une équipe jeune, avec deux espoirs (Lydia et Hajira) et une junior (Mallorie) qui doit reprendre la suite d’une équipe féminine sénior qui jadis était une habituée des podiums nationaux mais qui ne brille plus vraiment depuis 2008. Alors en prenant le bronze, cette équipe féminine rompt le mauvais sort et prépare de belle manière l’avenir.

 

Cette compétition vient clôturer un mois d’avril exceptionnel pour le Sen No Sen : 4 titres de champions de France (Hajira Abdallah, Kévin Aouf, Antoine Cuenca, Hadysson Riou), 3 de vice-champions de France (Léa Gothuey, Antoine Cuenca, équipe masculine junior) et deux médailles de bronze (Mallorie Roig, équipe féminine sénior).

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article