Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actu-Vénissieux / Sports Vénissians

Actu-Vénissieux / Sports Vénissians

Toute l'actualité de la vie sociale, économique, politique, sportive et culturelle de Vénissieux

Futsal : Paris Métropole trop fort

DSC03345.JPGChampionnat de France de futsal – Poule B – 8e journée


Gymnase Micheline Ostermeyer

150 spectateurs environ

 

Paris Métrople bat AS Charreard- Vénissieux futsal 8 à 1 (3 à 0)

 

Arbitrage : MM Deidda et Sorbet

 

Pour Vénissieux : Dubourg, Hamani, Mebarki, Zedioui, Kabou, Braiek, Soumeur, Ayari, Nadja – entraîneur : Nacerdine Rahmani

 

Pour Paris : Gomes, Aigoun, Baux, DSC03347.JPGGasmi, Le Boétté, Vita, Otmani, Moreaux, Serpa, Sabahi –entraîneur : Marcelo Serpa

 

Buts : Moreaux (12e, 15e), Aygoun(20e, 34e),  Le Boétté (30e), Gasmi (32e), Hamani (csc-38e),  Vita (39e) pour Paris - Nadja (23e) pour Vénissieux

 

Carton jaune : Dubourg (30e)

 

Pour affronter l’épouvantail de cette poule, les Vénissians se présentent sans Hassaine, Ylghet, Ferhat et Aït Ouabach.  Un  trop lourd handicap face aux 3 internationaux parisiens et à l’équipe qui domine cette poule de championnat de la tête  et des épaules.
Nacerdine Rahmani  l’entraîneur vénissian pas très rassuré avant le coup d’envoi du match confiait « Face au leader invaincu, notre tactique est de défendre et de leur laisser l’initiative »

Sa stratégie va être respectée pendant 12 minutes de jeu. Encore que la chance sera avec eux car les Parisiens toucheront du bois notamment par Serpa (6e) et Gasmi (10e). Les Vénissians ne devant que se contenter de contrattaques certes fulgurantes  de Zedioui (6e,  et 12e)  mais improductives.  Les Parisiens au futsal s’apparentant plus au handball ne vont pas longtemps s’enferrer  sur une défense agressive axée sur Zedioui.

IMGP1766La sortie provisoire de ce dernier  va changer la donne du match.  Une passe décisive d’Aygoun pour Moreaux (12e)  va débloquer le tableau d’affichage.  Les Parisiens une nouvelle fois par Moreaux (15e) mettent l’emprise sur la rencontre. Les locaux au cours du temps restant ne brilleront que par un joli numéro de Braiek  (16e) qui mettra à contribution Gomes peu sollicité. L’ AS Charréard à une seconde de la fin de cette mi-temps oubliera les consignes et se fera surprendre par une frappe d’Aygoun (20e) déviée par Dubourg dans ses propres buts.  

Après la pause les locaux vont traiter d’égal avec les Parisiens.

Situatiion qui fera donner de la voix au chaud public présent Cette période est sanctionné par le but de Nadja(23e). Une joie de courte durée avant l’avalanche parisienne . Le Boetté (30e) met fin aux rêves vénissians après un modèle d’attaque entamée par Otmani  et Aygoun. Bref le trio de selectionnés français face aux amateurs vénissians.
IMGP1729.JPGLa suite sera une longue litanie de tirs cadrés et de buts pour les visiteurs qui se terminera heureusement à 8 à 1. Bien trop pour une équipe vénissiane, souffrant certes de la comparaison, mais qui  s’est battue avec ses propres armes.

 

Une conclusion confirmée par Nacerdine Rahmani qui malgré la lourde défaite était tout sourire: «  Cette rencontre était un bonus.  Il est vrai que le score est lourd. Mais je suis satisfait de la production de nos joueurs. Ils ont été vaillants.  Ils se sont battus, appliqués les consignes, ils n’ont rien à se reprocher. Eux sont pros, tous internationaux tous nos joueurs travaillent. La différence se fait au niveau du budget du club. Ce n’est pas avec notre subvention que nous pouvons battre une équipe dimensionnée ainsi.  Après il faut savoir ce que l'on veut. C’est à la municipalité  vénissiane  de décider si elle veut d’un club  au plus haut niveau et portant les couleurs de la ville aux quatre coins de la France. Actuellement on ne peut lutter face à une telle armada. En ce qui nous concerne  notre classement actuel 6e à 3 points du premier relégable, il  est inespéré

 

Les photos :

 

Musique The 4 elements  - Fire

 

 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article