Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actu-Vénissieux / Sports Vénissians

Toute l'actualité de la vie sociale, économique, politique, sportive et culturelle de Vénissieux

Escrime : Le coup passa si près

Depuis trois saisons, les épéistes vénissians et ceux de la Garde Républicaine se rencontrent en 8e de finale du championnat de France par équipes Nationale 1.
Les deux équipes sont proches l’une de l’autre. En 2008, c’est Vénissieux qui s’était  imposé, en 2009, les gendarmes étaient passés.  Ce samedi au gymnase Jacques Brel, c’était un peu la belle entre les deux formations. L’édition 2010 a valu bien des émotions. Battus il y a une quinzaine à Paris par la Garde Républicaine, les Vénissians n’avaient d’autre alternative que de s’imposer pour décrocher une prolongation sous la forme d’un barrage au meilleur des 15 touches. Les Parisiens se présentent sans Drapier, 3e Français actuel, qui ne réussit guère à Vénissieux, mais le quatuor aligné est impressionnant. On compte un ex-champion du monde junior, et de fines lames classées dans le top 30 français. Les locaux  entament bien leur  rencontre. Para qui oh surprise débute la rencontre gêne Picart qui doit s’incliner 1 à 0, Vienne et Jeunet-Mancy donnent du fil à tordre à des Parisiens agacés. Mais ces derniers vont prendre un petit ascendant dans une rencontre très serrée. Le 9e duel entre le Vénissian Lapierre et l’ex-champion du monde junior Penso s’avère décisif. Lapierre fait la course devant. Mais le Parisien s’accroche et égalise à 44 partout. C’est à la touche « en or » que Lapierre fait la décision et remet les deux équipes à égalité. Une joie mesurée car dix minutes plus tard  se déroule le fameux barrage. Le maître d’armes adverse impose le puissant Lachenal qui perturbe le technique Vienne. Picart fait souffrir Jeunet-Mancy. Avec un avantage de trois touches, on assiste à la répétition de la partie décisive Penso/Lapierre. Ce dernier va bien revenir à 10 à 9 mais Penso second remplaçant de l'équipe de France championne du Monde fait la décision à 15 à 13. Vénissieux est éliminée et devra jouer sa place en Nationale 1 au mois de  mai.


Les réactions

Julien Guichardan maître d’armes de Vénissieux Escrime : « C’est une grosse déception. Le match retour a été difficile à gérer mais on passe au forceps. Lors du barrage, on s’est fait surprendre sur les deux premières rencontres. C’est ce qui fait la différence. Par contre, je suis plus optimiste pour la suite car j’estime qu’ils ont le niveau pour rester en N1. Je tiens à saluer Hervé Lapierre qui avec un entrainement par semaine a été une fois de plus exceptionnel. »

 

Alexis Para épéiste vénissian : « Il y avait une grosse pression. La technique a valu que je rentre au début. Je savais que je pouvais gêner Picart d’entrée.  C’était la stratégie.de me faire rentrer en premier. J’ai gagné 1 à 0, ce n’est pas non plus une grosse performance pour un novice comme moi à ce niveau. Au final, je ne suis pas mécontent de ma prestation. LE barrage a été décevant vu du banc.»

 

Christian Millot maître d’armes du GRP : « Je ne pensais pas rencontrer autant de difficultés ce samedi. A l’entame des barrages, on ne faisait pas les fiers. J’avais prévu de faire rentrer Lachenal, c’était notre joker, mais à 3 à 0, il s’est arrêté d’attaquer.  Drapier est notre titulaire, mais j’ai préféré ne pas l’aligner  car il éprouve beaucoup de difficultés devant les tireurs vénissians. Avec Vénissieux, nous sommes à notre place c'est-à-dire entre la 6 et 12 e place française. Cela ne tient pas à grande chose, la preuve, cela s’est joué à une touche près.  Aujourd’hui vu de mon banc, la rencontre a été très difficile à gérer.. ce fut très dur. Ce sont les tripes qui ont fait la décision. »

 

Les rencontres :
Para/Picart : 1 à 0
Vienne/Penso 8 à 8

Lapasset/Lapierre 8 à 5
Penso/Jeunet-Mancy  3 à 6
Lapasset/Vienne 7 à 6
Picart/Jeunet-Mancy 3 à 5
Penso/Lapierre 8 à 9

Barrage :
Lachenal / Vienne 3 à 2
Picart/Jeunet-Mancy 7 à 5
Penso/Lapierre 5 à 6

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article