Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actu-Vénissieux / Sports Vénissians

Actu-Vénissieux / Sports Vénissians

Toute l'actualité de la vie sociale, économique, politique, sportive et culturelle de Vénissieux

Edition record pour la 32e Foulée Vénissiane

IMGP2966La 32e Foulée Vénissiane est terminée. Une édition marquée par de nombreuses performances et un record de participation. Cette manifestation municipale (Direction des Sports et OMS est devenu une référence nationale de la course à  pied sous l’ère Valla  Reste à son successeur à l’améliorer pour qu ’elle devienne incontournable autant les as mais aussi pour tout le monde.

Voici l’inventaire à la Prévert de cette édition 2011

A comme Afrique
Comme lors de nombreuses éditions précédentes tous  les vainqueurs sont Africains. Eric Niyonsaba et Francine Niyonnizigiye sur le 10km, Alaà Hrioued, Immaculate Chemutai sont Burundais, Marocain,  ou Kenyanne.

B comme bénévoles
Pour qu’une manifestation soit réussie et donne envie de revenir, il faut que tout se passe bien . Bénévoles de tous les clubs, de l’AFA, de l’OMS, salariés de la direction des sports municipale , ils ont été omniprésents. De nombreux participants n’ont pas été avares en compliments envers  tous ces obscurs.

 

IMGP2809C comme claque
Celle mise par Immaculate Chemutai au record établi la saison dernière par Florence Regnier sur le 21Km. La Kenyane en 1h17’34  bat de sept minutes le record de la Villeurbannaise.

D comme douceur
Un temps presque idéal pour établir des performances. Hrioued et Chemutai s’en sont bien servi pour nettoyer le palmarès du 21km. Dommage qu’au dix kilomètres, l’enjeu de la victoire ait compter plus que le record au grand soulagement de Patrick Prade le président de l'OMS.

E comme efforts
Ceux fournis par tous pour arriver au bout de leur distance. Leurs visages à l'arrivée  étaient parlants .

 

F comme Foulée
Manifestation phare du sport vénissian. Dommage pour elle que le Jogg’Ile et le Marathon du Beaujolais se déroulent en même temps. Ces trois manifestations mériteraient un peu plus de considerations des uns et des autres.

G comme   Maryline Giraud
S’il faut des premiers, il faut aussi des derniers. Maryline a terminé son 10km en 1.1904 soit 45 minutes après qu’Eric Niyonsaba ait franchi l’arrivée. Mais applaudie autant que le vainqueur.

 

K comme  kilos de ravitaillements à boire et à manger fournis par les organisateurs à tous les participants.

 

IMGP2993.jpgM comme Françoise Matitch
La vétérane de l’AFA Feyzin-Vénissieux remporte la catégorie V2 dans l’excellent temps de 1h34’58. Pas mal pour cette mamie de 2 petits-enfants qui affiche fièrement ces soixante ans.
 

N comme Marion Nuguet 

Cette Caladoise  a battu la meilleure performance française de la catégorie espoir sur le 21km …

 

P comme Provillard

Cette famille vénissiane a remportée le 2km génération. Il faut dire que Gilles le père était bien accompagnée d’Alice  sa fille. Cette dernière, après avoir remportée année après année  les Foulées scolaires, commence à faire parler d’elle au niveau supérieur. La benjamine de l’AFA Feyzin-Vénissieux est prometteuse.

 

R comme records de participation.
Plus de 1100 participants ont franchi l’arrivée des 4 courses proposées. Avec notamment 802 classés au 10km.

S comme Satger  
La meilleure place pur un athlète senior masculin local à mettre à l’actif de Sylvain Satger 9e  du 21km  en 1h16’08. 

T comme Thomas Thizy.
L' emploi jeune de l’AFA Feyzin-Vénissieux, arbitre de football et correspondant du Progrès a été la révélation de cette édition.  Il  a animé les courses au micro  comme un pro rendant celles-ci attrayantes. On en redemande.

V comme Joël Valla
Pour la dernière du responsable terrain de cette course mythique, pour cause de départ à la retraite, Joël  a été égal à lui-même.  A très bientôt dans une épreuve qu’il ne quitte pas passant de l’organisation municipale à la direction de course du côté de l’AFA

 

La course vu de l'intérieur

IMGP2826.JPGA près de 60 ans, Françoise Matitch court toujours. Ce dimanche pour cette mamie de deux petit-fils c’était sa quinzième participation à la Foulée Vénissiane, une course qu’elle prépare minutieusement.  Au depart du 21km, elle était détendue la spécialiste du marathon à l’AFA Feyzin-Vénissieux. A l’arrivée, 1h34’58 plus tard, Françoise remportait la catégorie vétéran et se classait première vénissiane. Elle nous fait revivre sa course

 
Comment avez-vous vécu ce semi-marathon ?

« Dans cette épreuve, il faut partir à une bonne allure. Pas trop vite car il faut bien gérer son effort.  Pendant de nombreux kilomètres, je me sens bien. Je déroule alors . Ce samedi, j’ai pris des crampes au 18km et j’ai du ralentir mon allure. J’ai du ralentir pour finir la course. Sinon la crampe vous immobilise net . C’est à cette distance qu’habituellement sur un semi marathon, vous pouvez vous rendre si vous avez présumez de vos efforts

Dans quelle catégorie rangez-vous l’épreuve vénissiane ?
«  Dans les semis faciles. Il est très roulant. Rien à voir avec celui qui ne se court plus de Pierre-Bénite, celui de Bourg  ou celui d’Annecy. La Foulée Vénissiane est avant tout une manifestation très conviviale. L’organisation est excellente. Les gens viennent et apprecient.»

 

IMGP2820Depuis quelle année êtes-vous à l’AFA Feyzin-Venissieux ?

«  2004 ! Je suis spécialiste des courses hors stade. Ma distance où je suis le plus à l’aise est le marathon. Je fais aussi de la piste aussi. »

 

Que représente pour vous l’AFA Feyzin-Vénissieux ?

«  C’est un club très familial avec un président très dynamique qui booste les athlètes »

 

Qu’est-ce qui vous a motivé pour  faire de la course à pied ?

«  C’est une discipline que j’ai toujours appréciée. Le marathon c’est ma passion. J’arrive à garder un rythme régulier sur une longue distance. D’ailleurs je vais plus vite relativement sur le marathon que lors d’un semi. »

 

Ne prenez-vous  jamais de repos ?

«  Non dans une saison, il y a des points forts. La course sur route, c’est l’automne et le printemps. L’hiver c’est le cross et l’été la piste ou des courses nature. C''st vrai cela fait un calendrier chargé. »

 

 

Les résultats :

 

Voir le site de l'OMS de Vénissieux


 

Les photos

 

Musique :  JCRz  - Sit Down et Dance 2.0  - Explode

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

jean 22/11/2011 11:31

Je tiens a revenir sur le témoignage de Françoise, je dis "BRAVO" a tout age on peut être un athlète de haut niveau et peut importe la performance, bien sur le but est de gagner, pour ma part c'est
de réaliser son objectif quelque soit son niveau

Jean, sportif de 50 ans...

Sports Vénissians 22/11/2011 12:09



Flatté que cela vous ait plu