Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actu-Vénissieux / Sports Vénissians

Actu-Vénissieux / Sports Vénissians

Toute l'actualité de la vie sociale, économique, politique, sportive et culturelle de Vénissieux

Deux petits tours puis s’en va

E7D_4413.jpgTrophée féminin Coupe de France – 128e de finale

A Vénissieux, gymnase Jacques Anquetil

Une cinquantaine de spectateurs

 

Union Riorges, Le Coteau, Roanne Basket (N2F)  bat AL Vénissieux Parilly (NF3 +7) 72 à 61 (20/21, 15/19, 13/15, 13/17)

Arbitrage : MM El Mahi et Gauthier

Pour Vénissieux : Bourhani (6-1faute), Vincent(3, 3), Pupier (15, 2), Cottaz(12, 2), Thiebault (8, 1) puis Gobert (6, 1), Colas (4, 2), Bonnet (0, 1) – entraîneur : Sylvain Laupie

20 tirs réussis sur 46 tentés ( 1 sur 1 à 3points), 16 lancers francs réussis sur 22 tentés, 13 fautes, 16 rebonds défensifs, 2 offensifs, 6 passes décisives, 1 contre, 5 pertes de ballons, 7 interceptions

Pour l’URCR :  Caroline Buchet (2, 3fts), Perrussel (17, &), Potpinkov(6, 1), Deal (6, 1), Dimithe (24, 3) puis Leandra Buchet (0 , 0), Plasse (8, 0), Guindo (7, 4), Babicka (0, 0) – entraîneur : Olivier Hirsch

27 tirs réussis sur 71 tentés dont 6 sur 14 à 3points, 12 lancers francs réussis sur 16, 14 fautes

 

E7D_4401.JPGQuelle idée a eu la FFBB de placer un 128e de finale du Trophée féminin, la Coupe de France réservée aux équipes de Nationale 2 et après, le week-end qui précède Noël ?

Dans cette  compétition qui n’intéresse déjà que peu de clubs, placer un tour   un jour de grand départ, c’était un peu risqué.  D’ailleurs ce samedi,  question motivation  pour les deux  formations présentes à Parilly, il fallait plutôt bien  chercher.
Cela a donné un match sérieux mais sans aucune passion, les deux équipes cherchant plutôt à éviter les blessures E7D_4406.jpgque de jouer alors que les organismes des ces amateurs sont somumis à rude épreuve depuis fin septembre.

Dans l’obligation de s’aligner et de jouer le match sous peine d’amende, Les locales se présentaient  à 8 sans  leur meneuse Razanaka, mai aussi sans Rey blessée. Bonnet une joueuse de Départementale 1 venant pallier les absences.

L’ALVP avec un avantage initial de 7 points dû à son rang inférieur vont tenir 9 miniutes avant de voir rappliquer les Ligériennes. Les  Vénissianes vont bien accrocher l’équipe visiteuse. Une entente qui peut compter sur Perrussel et Dimithe piour garder un mince avantage après 10 minutes de jeu.
Au cours du second quart temps, Vénissieux parviendra à reprendre pour la dernière fois du match  l’ascendant  sur l’URCR (35/34 – 18e),  avant que Perrussel à mi-distance enquille 2 paniers à 3 points pour donner la mi-temps à ses coéquipières.

Par la suite, l’ALVP continuera à s’appliquer et accrocher une équipe ligérienne  qui ne pèsera pas sur la fin de match. Une formation   se contentant du minimum syndical et du physique du Dimithe.

 

Les photos :


 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article