Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actu-Vénissieux / Sports Vénissians

Actu-Vénissieux / Sports Vénissians

Toute l'actualité de la vie sociale, économique, politique, sportive et culturelle de Vénissieux

Derby rugby : Des visiteurs opportunistes

SOT71815.jpgChampionnat  du Lyonnais de rugby – Groupe B – 18e journée

Stade Laurent Gérin, à Vénissieux

Temps clément – Pelouse en mauvais état

 

RC Pays de l’Ozon /bat US Vénissieux 10 à 6 ( 5 à 3)
Arbitrage : M. Boisson (Ligue du Languedoc)

 

Pour Vénissieux : Perroux, Rahal, Djebara, Djedid K.  Djédid H., Meras, Martinez, Hajothman, Constantin, Lebouhart Y., Boissiera, Duport, Bouchou, Kherizat, Lebouhart L.(cap)  puis Bracou, Ellie, Odorin, Delnott, Brandt, Laribi, Leplatre – entraîneur : Serge Perrier


Pour le RCPO : Tokar, D’Agosto, Martinez C., Hammouy, Mency, Vachon, Gilles, Prada, Girard (cap), Odet, Martinez G., Perrier, Douillet, Candau, Bally puis Carmona, Peillet, Vernay, Paquet, Gervaix, Morange, Stefanelli – entraîneur : Michel Combat

 

Les points

Pour Ozon : 2 essais : Perrier (4e), Candau (52e)
Pour Vénissieux 2 penalités : Rahal (7e, 60e)

 

Carton blanc : Duport (45e) pour Vénissieux
Cartons jaunes : Djedid H. (60e)  pour Vénissieux  Odet (60e) et Prada (62e) pour Ozon

 

SOT71793.JPGCe dimanche le derby au sommet du groupe B du championnat du Lyonnais  promettait mais  comme c’est souvent le cas, c’est par un petit score que les deux équipes se sont sépârées. Si la victoire est revenue au RC Pays de l’Ozon, elle tient plutôt au réalisme affiché par cette formation  qui n’est pas leader pour rien.  Il est vrai que les Vénissians diminués par les absences de Babah et Leblanc sont tombés dans le piège tendu par les Ozonnais, celui du défi physique. Les locaux  s’annihilant des ballons d’attaque sur les ailes. Les ballons restant étant d’ailleurs mal exploités par une ligne d’attaque trop fébrile.



SOT71775.JPGC’est Ozon qui sera le plus prompt à prendre les devants d’ailleurs un brin aidé par la chance (mais ne  sourit-elle pas aux audacieux !) La pénalité de Ferret s’écrasera sur l’un des poteaux mais reviendra  en jeu dans les mains de Perrier  (4e) qui n’aura plus qu’à aplatir. La transformation pourtant facile sera manquée par  Girard.  Les Vénissians ne vont pas cogiter bien longtemps puisque Rahal (7e) sur pénalité ramènera les locaux dans le match. Les Vénissians vont ensuite trouver des occasions de prendre les devants. Khezirat (15e) aplatira dans l’en but mais  le référé annulera l’essai pour un hors-jeu préalable. Tout comme SOT71782.JPGRahal (17e) manquera une  pénalité facile  L’USV va se montrer malheureuse sur de nombreuses fautes de transmissions de ballons. C’est à croire que le ballon s’était transformé en savonnette. Rarement dans ce mi-temps initiale,  l’impression de derby avait primé.
  La suite sera plus conforme à ce qu’on attend d’un match de ce genre. Le défi physique imposé par Ozon va permettre à ceux-ci de créer le décalage nécessaire pour que Girard envoie à l’essai Candau (52e) . Rahal sur pénalité aura beau maintenir le suspense ou Hajothman forcé la défense ozonnaise,enfin Leplatre ou Bouchou vont tenter enfin des incursions sur l’aile, plus rien ne sera marqué.

Un e victoire qui ouvre les portes de la finale aux Ozonnais, les Vénissians devront cravacher pour les rejoindre.

 

SOT71791.jpgLes réactions :

Prada Burrutica le troisième ligne ozonnais encore à Vénissieux la saison dernière était un homme heureux «  C’était un match particulier face à des amis. Ce sont des personnes avec qui j’ai grandi. Je suis content d’avoir gagné car n’est pas facile de s’imposer ici. . Pour moi la finale idéale c’est bien sur face à Vénissieux. A eux de faire le nécessaire desormais. »

Pour Fabrice Rambeau vice-président de l’USV Rugby : «  Le plus fort a gagné. Mais les Vénissians n’ont pas à rougir de cette défaite. Le match fut viril mais correct. »
Pour Michel Combat l’entraîneur du RC Ozon c’est celui qui a le mieux gérer le match qui s’est imposé : «  Si  on regarde bien c’est un match qui est moche mais  on a assuré une gestion réaliste de l’évènement.. On a obligé Vénissieux a faire le jeu de son camp, nous les attendions. Après mes joueurs ont été opportunistes. »

 

L’écho :

Curieux signe du destin, à  noter que l’auteur de l’essai victorieux ozonnais  n'est autre que Adrien Candau,  le frère de Maxime Candau international espoir du handball français, décédé  en cours de match le 30 mai 2009 au gymnase Jacques Anquetil lors d’un tournoi de l’équipe de France dans lequel le jeune Saint Raphaëlois évoluait. Un drame qui a suscité depuis la prise de conscience du monde sportif sur lla mort  subite du sportif grâce à l'action e l’association 14 créé par son père. 

 

Les photos :


 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article