Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actu-Vénissieux / Sports Vénissians

Toute l'actualité de la vie sociale, économique, politique, sportive et culturelle de Vénissieux

Coupe de France de karaté : Quatre médailles pour le Sen No Sen

Samedi et dimanche dernier se déroulait la Coupe de France séniors de Karaté à Bordeaux.

Le samedi était réservé à la compétition individuelle tandis que le dimanche était  consacrée aux équipes.

 Pour cette compétition, un nouveau système d’arbitrage a été mis en place. L’arbitre central arrête le combat quand il voit une action marquante, mais ne peut que prendre la décision que la majorité des juges assis choisissent.

Au final, cet arbitrage semble avoir permis des combats aux scores plus serrés et plus de prolongations.

La durée classique des combats est de 2 min pour les femmes et 3 min pour les hommes. En cas d’égalité à la fin de ce temps, 1 minute de prolongation est effectuée. Si au terme de cette minute le score est encore à égalité, les arbitres désignent au drapeau le compétiteur qui méritent le plus la victoire. De plus, les temps règlementaires des finales et ½ finales augmentent d’une minute : soit 3 minutes pour les féminines et 4 minutes pour les hommes.

 

Ce samedi, 19 compétiteurs du Sen No Sen étaient engagés dans leurs catégories de poids respectives.

Chez les féminines, Nawal Ait Oumghar (- de 55 kg) réitère sa performance de l’année dernière en prenant une belle médaille d’argent. Après deux tours faciles, elle s’impose sur décision lors de son 3e combat. En demi finale, elle s’impose 2-0 face à Maeva Samy, tenante du titre et championne de France en titre. En finale, malgré un beau mae geri (coup de pied de face), elle s’incline de peu face à Aurélie Cazinlingue 2-3.

Julie Pellet (- de 61 kg) échoue au pied du podium (5e) . Dans la même catégorie, Marion Gomez s’incline au second tour. Toujours en – de 61 kg, Cécile Volff, junior surclassée en sénior, a eu moins de chance car après un violent coup à la mâchoire, elle a gagné son combat mais a du ensuite abandonner et ne pourra pas combattre en équipe.

Moins expérimentées, Nargisse Hamadate (+ de 68 kg) et Hajira Abdallah (- de 55 kg) se sont inclinées au 1e tour



Chez les masculins, Nabil Kherfi remporte facilement ces trois premiers  combats sur les scores de 8-0, 5-1 et 6-0. Puis s’impose en huitième de finale contre le marseillais Spina (FKA) 5-1, avant de battre en quart de finale Kathieri (AS Sarcelles) 6-1. En demi-finale, il retrouve l’ancien champion du monde cadet Kenji Grillon contre lequel il s’incline finalement 7-3. Fabien Bottin remporte son premier combat, plus difficilement le second. grâce à un ushiro-ura-mawashi (coup de pied retourné) effectué dans les dernières secondes de la prolongation. En quart de finale, il retrouve Franck Chantalou (AS Sarcelles). Ce dernier le met K.O sur un mawashi geri (coup de pied circulaire) à la tête. Le Sarcellois est disqualifié et Fabien Bottin remporte le combat. Mais ne pouvant pas continuer la compétition, il est forfait pour la demi  finale et remporte une médaille de bronze. Habituellement capitaine de l’équipe masculine, il ne peut combattre dimanche. En – de 60 kg, si le junior Serge Aouf perd au 1er tour 4, Ayed Benayed s’incline au second tour. . Bruno Cuenca gagne les deux premiers tours avant de s’incliner sur le fil 2-1.

En – de 67 kg, Mahmoud Chakroun et Karim Hannane s’inclinent tous deux au premier tour. Brice Bezriche est éliminé au second tour. . En – de 75 kg, le junior Geoffrey Alves a effectué un beau parcours en remportant ses premiers combats Mais il ne put résister à l’expérimenté Dimitri Deniau (Mans 2000). Dans la même catégorie, Alexandre Courreau s’incline au 1er tour tout comme . Salim Arous  et Sylvain Bottin en moins de 84kg.

En + de 84 kg, Jérémy Alizon remporte aisément ses deux premiers combats 8avant de s’incliner 7-3 au tour suivant

Le dimanche les épreuves par équipes ont été très disputées 

L’équipe féminine su Sen No Sen était composée de Julie Pellet (capitaine), Nawal AiOumghar, Marion Gomez et Nargisse Hamadate.

Exempte de 1er tour, le tirage au sort n’a pas pour autant été clément puisqu’elle rencontre ensuite la redoutable équipe du Petit Samouraï composée des trois sœurs Ait Ibrahim.

Le premier combat oppose Marion Gomez et Nadège Ibrahim. Marion Gomez ne résiste pas à la fougue de l’internationale et s’incline 7-0. Pour le second combat, Nawal Ait Oumghar affronte Maud Ait Ibrahim. Malgré de beaux contres en poing et un mae geri (coup de pied de face) plusieurs fois tenté, Nawal Ait Oumghar s’incline 1-2. L’équipe du Petit Samouraï bat ainsi l’équipe du Sen No Sen 2 victoires à 0.

 L’équipe masculine du Sen No Sen a connu meilleure fortune. Privée de son habituel capitaine Fabien Bottin, blessé la veille, elle était composée de Nabil Kerfi (capitaine), Jérémy Alizon, Sylvain Bottin, Alexandre Courreau, Bruno Cuenca, Salim Arous et Brice Bezriche. L’équipe a su faire preuve d’une grande cohésion.

Au premier tour, l’équipe du Sen No Sen rencontre celle du SIK Paris, dirigé par Serge Chouraqui. Les deux premiers combats sont remportés par le Sen No Sen (Nabil Kherfi 8-0 et Jérémy Alizon 10-6) mais les deux suivants voient les compétiteurs du SIK s’imposer (contre Sylvain Bottin 3-4 et Brice Bezriche 6-9). Le dernier combat est donc décisif et Alexandre Courreau gagne 6-2. Le Sen No Sen s’impose face au SIK Paris 3 victoires à 2.

En ¼ de finale, le Sen No Sen est opposé à Evreux, vainqueur surprise de Fontenay. Les deux premiers combats sont remportés aisément par le Sen No Sen (par Nabil Kherfi 9-1 et Sylvain Bottin 8-0). Le troisième combat, très accroché, est finalement remporté par Evreux (contre Brice Bezriche 5-8). Mais lors du quatrième combat, Jérémy Alizon ne fait pas durer le suspense. Il s’impose8-0 en 20 secondes grâce notamment à un magnifique balayage et un claquant mawashi geri chudan (coup de pied circulaire dans le dos). Le Sen No Sen s’impose sur Evreux 4 victoires à 0.

En ½ finale, le Sen No Sen se retrouve face au FKA Marseille, dirigé par l’ancien champion du Monde Alexandre Biamonti. Si Nabil Kherfi gagne le premier combat (5-4), Sylvain Bottin, Brice Bezriche et Jérémy Alizon s’inclinent sur les scores respectifs de 4-0, 8-0 et 1-0.

Le FKA Marseille s’impose 3 victoires à 1 et le Sen No Sen prend une troisième place bien méritée.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article