Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actu-Vénissieux / Sports Vénissians

Actu-Vénissieux / Sports Vénissians

Toute l'actualité de la vie sociale, économique, politique, sportive et culturelle de Vénissieux

Coups bas contre la reconstruction du CNI

XA-PERS EXTERIEUREAvec les municipales, les plans sociaux notamment celui de Mory-Ducros, c'est l'un des sujets  "chauds" de ce début d'année sur la commune.
Trois mois après la pose du "premier boulon" du nouveau centre nautique intercommunal; l'ancien avait été ravagée par un incendie fin 2010, le conseil général a annoncé qu'il  retirait  la subvention pour son financement de 2 millions, somme qu'il s'était engagé à verser.

Une décision qui a fait sortir de ses gonds Michèle Picard la Maire de Vénissieux.
Lors du dernier conseil municipal qui a eu le 27 janvier elle expliquait que le désengagement du Conseil Général du Rhône, qui avait pourtant donné en 2013 est inacceptable.
"Il  s’agit là d’un équipement public qui rayonne sur toute l’agglomération lyonnaise. Parce que les communes de Vénissieux, Lyon et Saint-Fons ont été contraintes de reconstruire le Centre Nautique Intercommunal, après l’incendie d’origine criminelle qui a marqué, choqué et touché, tous les Vénissians et les usagers. Parce que l’État, par le Centre National pour le Développement du Sport, et les trois communes bien sûr, participent à l’effort, à l’exception du Conseil Général qui avait pourtant annoncé une subvention de 2 millions d’euros. Parce ce que ce revirement inacceptable pénalise les trois villes. Pour Vénissieux, cela représenterait un surcoût de 850 000 euros!, et j’associe à ce manque à gagner les villes de Saint-Fons et Lyon. Parce qu’il y a une forme de mépris et de dédain dans ce désengagement, après le travail collectif que les trois villes ont mené depuis le sinistre, pour maintenir en activité le personnel, pour libérer de nouveaux créneaux horaires dans d’autres bassins, permettant aux clubs sportifs de continuer leurs activités. Parce qu’au final, l’argent que les contribuables versent au conseil général est détourné, dans ce cas précis, de sa mission de service public."


Hall d'accueilContacté par nos confères de 20 minutes,  le conseil général a indiqué «ne jamais s'être engagé à subventionner» ces travaux. «On est dans un budget contraint. On ne peut pas accepter toutes les demandes, surtout quand on est déjà à un tel niveau d'aides», précise-t-il. Dans le cadre de contrats triennaux, le département explique avoir attribué 4 millions d'euros à Vénissieux et 2, 7 millions d'euros à Saint-Fons.

Des explications alambiquées pour la Maire de Vénissieux qui  lors du  dernier conseil municipal  ne trouvait aucune logique à la décision du  Département, " Il attribue qui 40 millions d’euros de garantie pour le stade des Lumières, en partie privé, et 0 euro pour un centre nautique publique d’agglomération d’intérêt général ! On marche sur la tête, en pénalisant les écoliers, les clubs sportifs et tous les usagers de l’agglomération ! C’est la raison pour laquelle je considère comme irrecevable l’argument de la création de la Métropole, avancé par la présidente du Conseil Général, pour expliquer ce revirement injustifiable, et c’est la raison pour laquelle j’appelle tous les habitants et tous les usagers de l’agglomération à signer la pétition, et à se mobiliser avec force et détermination."

Une polémique est née du fait que Jacqueline Vottero, conseillère générale socialiste de Saint-Fons, a affirmé que la décision du Département de ne pas participer au financement serait due à une maladresse du comité syndical du centre nautique, La proximité des élections municipales  et la lutte intestine entre le PC/PS  à Vénissieux n'est sans doute pas étrangère à ces propos.


XA-PERS INTERIEUREC'est ainsi que ce week-end à la piscine Auguste Delaune lors de la compétition de natation Coupe de la ville de natation, les spectateurs présents ont été sollicités à signer la pétition  en faveur du financ
ement du Département du Rhône de la reconstruction du Centre Nautique intercommunal.
Une demande de signature expliquée par la présidente du Conseil syndical  en personne Andrée Loscos qui n’est autre que l’adjointe aux sports de la ville de Vénissieux qui était présente ce week-end sur  le bassin des Minguettes. 

Une pétition relayée par le club local (CMO Vénissieux Natation) au niveau des instances départementale et régionale de la natation. ( Le CMOV Natation est l’un des clubs résidents de ce complexe aquatique).
Pour Fabrice Verbrugghe le directeur technique du club vénissian, une telle décision est une aberration: " Ce chiffre n'a pas été annoncé par hasard. Le CMOV Natation est assez sensible puisque en cinq ans, nous avons perdu la moitié de nos adhérents  donc la moitié de nos ressources. Depuis nous survivons tant bien que mal. Un  coup comme celui-ci peut nous êre fatal" expliquait-il

Sur la pétition signée par de nombreux parents présents et venant de 12 clubs clubs de tout le département, on pouvait lire un bref historique des faits
On y  lit aussi que les signataires de la pétition exigent que « en tant que contribuables du département du Rhône que leurs impôts locaux départementaux participent à la reconstruction du CNI… » Il est inconcevable que le Conseil général mette en péril cet équipement attendu par tous…. concluait ce tract.


Affaire à suivre !

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article