Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actu-Vénissieux / Sports Vénissians

Actu-Vénissieux / Sports Vénissians

Toute l'actualité de la vie sociale, économique, politique, sportive et culturelle de Vénissieux

Cela sent le roussi pour les handballeurs de N1

SOT71777Championnat de France Nationale 1 - Poule 2 - 20e journée

Gymnase Tola-Vologe

Environ 150 spectateurs


Vénissieux Handball / HBC Gien Loiret 18 à 23 (9/10)
Arbitrage : Mmes Marchal et Marion

Pour Vénissieux :

gardiens : Vialla (50 min 19a), Saadallah (10-3)
marqueurs : Felix (4/9), Pral (3/5), Benkhala (3/7 dont 1pen), Malderieu (3/9), Feniche (3/9), Eberlin (2/7), Forets (cap- 0/1), Sacko (0/4), Kerbib, Desgeorges
entraîneur Gérald de Haro


Cartons jaunes : Malderieu, Eberlin, Pral

exclusions temporaires :

Eberlin (26e ), Forets (27e ), Sacko (27e et 45e ), Kerbib (28e ), Forets (59e )

Penalty réussi par Benkhala

Pour Gien :

gardien : Teyssier (14a)

marqueurs : Ahouari (8/14 dont 4pen /5), Menudier (3/6), Champion (2/3), Haddad (2/4), Delchini (2/4), Doumane (2/7), Cameron (1/2), Chaumeron (1/4),Dieme (1/4), Meng (1/6), Zaroili (0/4)

entraîneir Mohamed Ahouari

Cartons jaunes : Chaumeron, Meng, Dieme
Exclusions temporaires :

Chaumeron (21e ), Zaroili (25e ), Haddad (37e et 46e ), Delchini (46e )

Penalties : Ahouari (4/5)


SOT71759Alors qu'il ne reste plus que sept journées à jouer, les Vénissians sont dans une situation désespérée.  La venue des Giennois est ainsi une de leurs dernières chances de se relancer dans leur quête de maintien. Gien aligne une équipe d'expérience rompue à ce genre de rencontres forcement physiques entre deux formations mal classées.

Ce sont les visiteurs qui ouvrent la marque après 4 minutes de jeu. Vénissieux qui aligne une équipe sans Bourhani blessé, Sacko sur le banc et Benkhala à la mène, court de prime abord après un handicap de deux buts.
Le match est haché.  Les deux arbitres vont peu à peu devenir des acteurs de ce duel pourtant pas trés virulent sur la moquette bleue de Tola-Vologe.  Les attaquants de part et d’autre  ne se montrent pas efficaces et ratent de nombreuses occasions de buts au grand bonheur de Vialla (17 arrêts en première mi-temps) et Teyssier l
Les égalités à la marque sont nombreuses en même temps que les décisions de deux référés sont de plus en plus contestées par la maigre assistance. 

SOT71774Vénissieux se voit ainsi lourdement sanctionné en deux minutes.
Eberlin, Forets et Sacko vont purger leur peine sur le banc . Pourtant à trois joueurs de champ contre six, Vénissieux prend l’avantage à 9/8 (29e ).
Joie de courte durée puisque deux penalties de l'experimenté Ahouari(le frère de l'entraîneur) donnent un léger avantage aux Giennois à la pause.

Le début de seconde mi-temps sera équilibré.

Vénissieux courant après le score et gaspillant de nombreuses cartouches en attaque. .Puis après une dernière égalité à 15 partout (42e ), c’est presque à un train de sénateurs, que les Giennois  par Ahouari (x2), Menudier, Dieme et Delchini creusent l’écart (16/25 50e ).
Gien gère ensuite la fin de rencontre et Vénissieux finit à la peine, encaissant une nouvelle défaite qui l’éloigne toujours plus de son objectif de maintien.


Les réactions :


SOT71782Julien Vialla l’un de deux gardiens de l’équipe vénissiane :
« C’est encore une défaite qui mine le moral de ce groupe. Le collectif souffre de cette série de défaites. Qu’est-ce qui nous manque, peut-être n’avons-nous pas le niveau de N1 ! Il manque sans doute l’envie, plus de implication , plus d’entraînement et sans doute quelques renforts. »

Mohamed Ahouari entraîneur de Gien  : « C’est une bonne affaire qui a été un peu laborieuse . Nous nous sommes mis en difficulté sur le gardien en première mi-temps. L’équipe est stressée car elle joue le maintien. »


Gilles Clauss président de Vénissieux Handball :

« Les jeux sont faits. Il faut être réaliste. Je serais plus nuancé en disant que l’équipe a le niveau de N1 mais celui d’une formation pouvant briguer juste le maintien. La gestion du groupe est composé de plein de paramètres à résoudre qui font qu’une série de défaites affecte ce collectif. Sur ce match face à Gien, la défaite est amplement justifiée.

Nous sommes capables de faire de grandes rencontres. Cette saison, l’équipe en a fait une conte Nanterre. Je tiens à féliciter Gérald De Haro, le coach qui fait un travail remarquable. Les jeunes d’aujourd’hui ne sont pas ceux d’il y a dix ans. C’est générationnel. Je suis déçu bien sûr. Ce n’est pas une relégation qui va nous stopper dans notre démarche de club. Nous allons avancer avec la Ligue du Lyonnais sur le projet. Il y a un super président qui travaille pour le bienfait du handball. Nous allons avoir nos « Assises » le 27 mars, on verra bien ce qui vase passer. »

Les photos :


 



Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article