Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actu-Vénissieux / Sports Vénissians

Toute l'actualité de la vie sociale, économique, politique, sportive et culturelle de Vénissieux

Basket RF3 : La réserve passe après une double prolongation

Championnat du Lyonnais de basket féminin - Régionale 3 - Poule B   - Troisième journée
 

 

Gymnase Jacques Anquetil

 

ALVP (2) / BC Villerest 57 à 56 (14/11, 13/13, 2/7, 10/8)

prolongations : 8 à 8  et  10 à 9)

 

Arbitrage : MM Camara et Cluzet

 

DSC01524 copiePour Vénissieux : Chibout (13), Thiebault (4), Zellat (cap – 11), Perret (7), Stanganini (15) puis Maldant, Ceselli, Minassian (2), Camara (7), Krumm  - entraîneur : Kevin Clivet

21 tirs réussis sur 73 tentés, (2 sur 12 à 3 points), 13LF sur 29, 13 fautes

 

Pour Villerest : Garde (5), Zameo (7), Perard (cap- 16), Choulet (7), Georges (5) puis Brochet, Rey (12), 18  tirs réussis sur 55 tentés, (5 sur 24 à 3 points), 7LF sur 14, 18 fautes : 2 joueuses éliminées : Georges (40e) et Zameo (50e)

 

Ce dimanche  pour le match de RF3 à Jacques Anquetil, la poignée de spectateurs présents a eu droit à un remake de "cardiaques s’abstenir" comme l’affirme Kevin Clivert, l’entraîneur de l’équipe réserve. Une formation qui a dû batailler deux heures pour l’emporter sur le fil après deux prolongations. On savait que  la rencontre de basket entre la réserve de l’ALVP et la formation  de Villerest allait être serrée, mais pas à ce point. C’est au bout de deux prolongations de cinq minutes (en basket il n’y a pas de match nul) que les Vénissianes ont arraché la victoire d’un tout petit point.

SOT75351 copieMal parties en championnat régional, les locales avaient à  cœur de se racheter

Cela a donné un match des superlatifs. Les locales  ont manqué 42 paniers, et surtout , elles ont passé à cotés de leurs lancers francs  10/23. Il faut dire que les Ligériennes ne sont pas en reste avec  5 paniers à 3 points réussis sur 29 tentés! TOUT cette gestion compable a donné une fin de match haletante.

 

 Vénissieux croît tenir sa victoire quand Zellat lui donne un mince avantage avant que Garde n’égalise à 1 seconde du coup de sifflet final. Rebelote cinq minutes plus tard où  les locales comptent  trois points d’avance que Perard anéantit à 6 secondes du terme . Menées durant toute la seconde prolongation, les Vénissianes vont faire basculer le match dans la dernière minute. Ce sont deux lancers francs de Zellat qui donne une victoire sur le fil à des Vénissianes  plus décisives.

 

Réaction de Kevin Clivet entraîneur de l’équipe réserve

« C’est un match que nous aurions dû plier plus tôt. Je pense que les prolongations ne tiennent pas à grande chose. Nous avons commis trop d’erreurs de paniers durant toute la rencontre. A ce niveau on ne peut tolérer un tel déchet. Idem pour les lancers francs. Ensuite, c’est dû également à des erreurs de concentration. On ne souffle pas. Dans le 1 contre 0 , o est dans le près. Dans la seconde prolongation a +5 pour Villerest, on est passé près de la rupture.  C’est une équipe jeune qui SOT75348 copieaffiche une belle volonté. Elles ont été le chercher ce match. Sur le dernier temps mort,  on fait le choix de ne pas prendre la plaquette. C’était un coup de poker. Le coach adverse a bien fait son travail et cela a donné cette fin de  match palpitante. Ce match nous relance après deux défaites initiales. La semaine prochaine, on enchaîne avec un match à Bourg-en-Bresse qu’on doit gagner absolument. »

 

On  dit qu’un club est fort lorsque sa réserve est au diapason de son équipe fanion. Est-ce le cas, chez-vous ?
« Le groupe est reconstruit sur une base de cadettes. Le club a choisi de ne pas aligner d’équipe cadette en championnat  pour aguerrir ce groupe.  Nous sommes sur le principe de formation et un objectif de maintien. Donc forcement c’est compliqué. Pour l’instant ce sont deux mondes différents. Il y a de la maturité en équipe une qu’il n’y a pas avec la réserve. »

 

Les photos :


 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article