Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actu-Vénissieux / Sports Vénissians

Toute l'actualité de la vie sociale, économique, politique, sportive et culturelle de Vénissieux

Basket NF3 : Fin de série pour l'ALVP

IMGP1897.jpgChampionnat de France de basket féminin N3 – Poule H – 7e journée
 

 

Gymnase Jacques Anquetil à Vénissieux

Environ 80 spectateurs


Annemasse BC  bat ALVP Vénissieux  89 à 82 (24/28, 28/24, 26/8, 9/22)

Arbitrage : Mlle Ragonneau , M. Mouton

 

Pour Vénissieux : Gobert (6), Paluzzano (12), Milaret (15), Taillefert(14), Emmelin (6) puis Fombonne (11), Cellard (7), Thiebault (6), Gaudon (5), Antoine – entraîneur : Sylvain Laupie

31 tirs réussis sur 69 tentés  (dont 8 paniers à 3 points), 12 LF sur 17 tentés 21 fautes (Taillefert 40e) – 15 rebonds défensifs, 4 rebonds offensifs, 12 passes décisives (Thiebault x 3) , 13 interceptions, 15 pertes de ballons
Pour Annemasse : Geneve-Vidal (16), Cuper (9), Bringard (3), Griffer (11), Krajniewska (25) puis Martinet (16), Spado (9), Chevalier , Froissard (3), Rossi – Entraîneur : Omar Djerbi

30 tirs reussis sur 57 tentés (dont  9 paniers à 3 points), 20 LF sur 26  tentés- 22 fautes


IMGP1947.jpgRestant sur deux victoires de rang face à Veauche et la Tour du Pin, les Vénissianes se devaient de remporter leur duel face à Annemasse pour quitter la zone de relégation de cette poule. Les locales vont bien débuter le match  menant   5 à 0 et 7 à 2. Il faudra attendre l’égalisation à 9 (4e) partout pour voir  se débrider une rencon qui s'averera passionnantetre.  Sous les hourrah de supporters ayant fait le déplacement, les Haut-Savoyardes vont mener la vie dure aux locales.  La suite de cette première mi-temps sera un mano à mano ou  Vénissieux va faire la course devant  comptant jusqu’à dix points d’avance ( (46/36  17e) avant de se faire rejoindre au buzzer de la mi-temps par un panier à 3 points de Froissard.

Le retour des vestiaires sera plus délicat. La zone-press trois quart adoptée par Omar Djerbi le coach d’Annemasse  va perturber le jeu de Vénissieux. Comme Krajniewska domine au rebond, Annemasse se détache infligeant un 9 à 0  à des locales  soudain à court de solutions. Dans le dernier quart temps, distancées de 18 points, les Vénissianes ne vont plus rien lâcher,  Avec son trio expérimenté  Milaret, Cellard, Fombonne, elles vont revenir à 4 points (79/ 83 – 38e), avoir deux ballons d’égalisation mais la mauvaise adresse s’en mêlera, elles vont laisser  la victoire à Annemasse qui aura senti le vent du boulet au cours de ces dix dernières minutes.

 

L’interview :

 

DSC03348.JPGBénédicte Fombonne  36 ans ex-capitaine de Villeneuve d’Ascq en Ligue A, 2 sélections en équipe de France , joue à Vénissieux depuis le début de saison

 

Qu’est-ce qui nous vaut votre présence à Vénissieux ?
« Je suis revenue dans la région pour me rapprocher de ma famille. Je travaille pour l’Ouest- Lyonnais Basket où je suis assistant-coach.  Je connaissais du monde à Vénissieux. (Son coach à l'OLB n'est autre que Ludovic le mari de Laurie Gobert). Je suis venue m’entraîner. Si de temps en temps, je peux jouer c’est un plus pour moi

 

Comment jugez-vous l’effectif vénissian ?

« C’est une bonne équipe, assez jeune  et avec plein d’envie. Je prends du plaisir à jouer avec elles. »

 

A l’avenir pensez-vous vous investir à Vénissieux ?
«  Pour l’instant c’est priorité à l’OLB. Vénissieux c’est courir et faire du basket que j’aime. »

 

La question va vous paraître saugrenue, il y a t-il du plaisir après la ligue A ?

« Je suis une passionnée de basket J’en fais depuis l’âge de dix ans. Je ne me suis pas entraînée de la semaine et je prends du plaisir à venir. J’avais décidé d’arrêter il y a deux ans. J’ai fait une saison à Dunkerque en Ligue 2. C’est mon corps qui décidera. de la suite à donner  Pour l’instant, j’ai trop besoin d’avoir un ballon de basket dans les mains comme joueuse. »

 

Les photos :

 

 

Musique :  No air on head  - Please

 

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article