Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actu-Vénissieux / Sports Vénissians

Toute l'actualité de la vie sociale, économique, politique, sportive et culturelle de Vénissieux

Basket à l'espagnole pour l'ALVP

DSC02136.JPGDurant la semaine dernière l’Amicale Laïque de Vénissieux Parilly a profité des vacances pour organiser un stage concernant les enfants de son école de basket. Sous la houlette de Kevin Clivet  l’entraîneur adjoint de l’équipe fanion féminine entouré par  Maticia, Justine, Clémence et Maxence de jeunes aides et basketteur(se)s,  cadettes et minimes., le futur du basket à Parilly a pu ainsi perfectionner son jeu.

Au programme pour les benjamins et benjamines, minimes, poussin(e)s et mini-poussins, accueil avec petit déjeuner à 8h 30, puis phase pratique  avec apprentissage soutenu du double pas, gestuelle du tir grâce à des mises en situation en atelier le tout ponctué par des jeux et des tournois.
Autre originalité de ce stage. Kevin et ses aides ont imaginé pour le vendredi une journée thématique. Basket d’accord mais espagnol avec une matinée mise à profit pour apprendre quelques rudiments de la langue de Cervantès mais aussi présentation de ce pays et de son  basket ex-champion du Monde. Suivra un peu de football et oui... L'Espagne y est aussi championne du Monde mais cette fois-ci en titre, et jeux de cartes, une grande spécialité d'une certaine génération nourrie aux tapas et à la cerveza.  Après un repas tiré du sac,  concours, puis QCM avec comme enjeu des cadeaux à gagner.

DSC02137.JPG« C’est dans la continuité de ce que nous avons fait au stage du mois de février. Nous avions fait une journée à thème américain. Cela avait bien fonctionné puisque nous avions eu 50 enfants. Pour ces vacances nous avons choisi l’Espagne, un autre pays à culture basket.
Le problème de ce stage, ce que les parents ont tendance à plus partir  en vacances. Nous n’avons eu qu’une trentaine de participants. Le but de ce stage est de donner à ces enfants une culture basket. Ce sont des enfants assidus. Le jeudi, ils ont eu le plaisir de rencontrer, une joueuse de l’équipe fanion Pauline Emmelin qui a pu échanger avec eux.» souligne Kevin Clivet.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article