Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actu-Vénissieux / Sports Vénissians

Actu-Vénissieux / Sports Vénissians

Toute l'actualité de la vie sociale, économique, politique, sportive et culturelle de Vénissieux

ASM - Coupe de France : Créer la sensation face à Rodez

Pour l’ASM  le 7e tour de Coupe de France même à domicile sera tout sauf une sinécure. Le tirage effectué le 5 novembre  par Michel Drucker  lui a offert Rodez AF. 
Pour ceux qui n’ont pas la mémoire courte, le club ruthénois s’est payé le luxe la saison dernière d’aller jusqu’au quart de finale de cette coupe.
Battu certes par Rennes le finaliste mais éliminant au passage  le PSG.
Un  exploit  dont  on est fier dans l’Aveyron et que les joueurs de National  espèrent réitérer dès cette année. 
Rodez AF est entraîné par Franck Rizzetto , l’ancien milieu de terrain  de Montpellier.
Le club de l’Aveyron affiche 500 licenciés et 1, 7 Million de budget (soit environ 6 fois celui des Vénissians).  Il a la particularité d’aligner une équipe féminine qui évolue en D2. 
Actuellement 10e  en National,  le RAF compte dans ses rangs des joueurs du crû : Castanier, Pacios (meilleur buteur du club), Ursule  encadrés par Matthieu Saunier  (prêt Girondins de Bordeaux) et Abdourahmane Dieye (prêt Le Mans).
L’équipe est  jeune (22 ans de moyenne d’âge)  et pour Clara Poux la chargé en communication du club : «  La Coupe de France ce n’est pas un objectif mais c’est le challenge des joueurs. »

Les héros de la Coupe 2008/2009 seront un difficile os à ronger pour les Vénissians.  Maigre consolation pour les locaux,  la venue d’un tel club sonne à coup sur le rappel  des supporters . IL y autra du monde au stade Laurent-Gérin.
Pour  Patrice Ouazar  le coach vénissian qui s'est fixe sur la ligne "bleue" du championnat, la Coupe de France est plutôt la promesse d’un beau spectacle : «  Comme je le dis à mes joueurs, on ne rentre pas sur un terrain pour perdre. Rodez ou pas Rodez, être favori ne signifie rien. La vérité est sur le terrain et la Coupe nous démontre  chaque saison que ce n’est pas le plus fort sur le papier qui gagne. »

RDV : Samedi à 16h au stade Laurent-Gérin : AS Minguettes - Rodez AF

Cette compétition encore régie par la FFF est particulière. C'est le "sel" qui rend parfois les plats du championnat moins fades et qui permet de ressouder certains effectifs.  Pour l'ASM , c'est un objectif de cœur !Depuis que le club a été créé, on rêve de créer un exploit dans cette compétition. 
Si l'on est redevenu sérieux sur le plateau , privilégiant le maintien dans une CFA2, qui de saison en saison devient plus "professionnelle" (avec notamment des effectifs des centres de formations de grands clubs français), on ne braderait pas le plaisir de tomber un  gros. Puis pourquoi ne pas se retrouver au 9 e tour face à une L1.  Dans un coin de la tête d'Ahmed Zouak le président de l'ASM, le rêve d'une opposition face à l'OL dans le  stade de Gerland trône. Cela serait une belle façon de fêter sa première année de présidence. Faut-il encore franchir l'obstacle Rodez, puis le suivant.  Impossible ? Les rêves parfois deviennent réalités.  L'Algérie après 28 ans de disette  de compétitions internationales ne s'est-elle pas qualifié pour le Mondial sud-africain  !


PS : Jetons un voile pudique sur la qualification de l'équipe de France.  Une  véritable honte sportive ! L'éthique bafouée par des personnages comme Noël Le Graet et tant d'autres que j'ai entendu à chaud sur une radio fleurant bon le Sud. Ces personnes représentatives du football français n'ont  pas eu un mot de sympathie pour des Irlandais qui méritaient largement leurs qualifications. Une belle représentation de la vraie langue de bois chère à certains politiques. L'hypocrisie dressée en postulat !  Quelle image restera-t-elle de ce mercredi soir du mois de novembre 2009. Pas celle d'un but rageur comme celui de Rocheteau en 1977 face à la Bulgarie, pas un coup franc de Platini comme en 1981 face à la Hollande,  mais plutôt celui d'une une main tricheuse.  En raccourci,   un bel exemple de la société actuelle, où peu importe les moyens pourvu que l'on arrive à l'objectif quitte à outrepasser tous les interdits. Quo ! De la bonne pensée ultralibérale très à la mode depuis une trentaine d'années.   Quel bel exemple pour les millions de jeunes français qui aiment ce sport !
Finalement, les plus à plaindre sont les millions de spectateurs qu'on a dupé par un football où seul l'aspect mercantile prime. Oublié le beau football à la française, celui de l'équipe à Hidalgo ou réprobateurs  d’autres nations qui seront plus méfiantes que jamais. On les comprend ! 
Avec un football à des années lumières de celui de l'Espagne ou du Brésil ! Quant à Raymond Domenech...il est peut-être temps qu'il comprenne que les "peoples" jouent à d'autres jeux qu'au football.
Allez ouste !

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article