Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actu-Vénissieux / Sports Vénissians

Toute l'actualité de la vie sociale, économique, politique, sportive et culturelle de Vénissieux

Les basketteuses préparent leur saison de Nationale 3

Depuis le 17 août, les basketteuses ont repris les entraînements soit au gymnase Guimier, soit à Ostermeyer.
Sous la conduite de Sylvain Laupie et son assistant Alain Thiebault, le collectif s’est attaché les services d’une préparatrice Brigitte Coste que l’on ne presente plus dans le milieu du basket régional.

Si l’équipe joue le maintien, le coach et la présidente Christine Thiebault semblent en phase, releguée de Nationale 2, ils presentent l'ALVP comme l’une des favorites de la poule.
Ce mardi, on se prépare activement. « Les objectifs sont avant tout de prendre du plaisir. Cela commence par des victoires  à domicile et essayer d’en accrocher à l’extérieur. On verra en seconde partie de championnat si l’on a une opportunité de pouvoir briguer une place gratifiante. » murmure Sylvain.

Si les nouvelles recrues  Amélie Valla (AL Meyzieu, Gaëlle Tical (ex ASV) sont absentes, le groupe qui se compose d’une dizaine de basketteuses compte deux autres nouvelles têtes.

Il s’agit de l’ailière Pauline Emelin 1m 80. A 18 ans, elle attaque sa première saison sénior. L’ex- cadette  « France » du FC Lyon ne dit que du bien de Vénissieux : « Je connais Sylvain Laupie . Je voulais évoluer en N3. Cela me permettra de prendre confiance en moi. »
Autre style mais même determination, la meneuse Valerie Poncet qui de du haut de  son mètre 66, vient en droite ligne du PLO Oullins. Une équipe qui ne repart pas cette saison en RF1;
«Vénissieux, pourquoi pas !  J’ai bien aimé l’équipe. Le côté décisionnel c’est la présence de Sylvain Laupie aux commandes.» Après six  ans à  Vernaison, sept à Villeurbanne, une saison à Ampuis et six de PLO., Valerie  se verrait bien quelques saisons du côte d’Anquetil.

Pour la présidente Christine Thiebault la rélegation du mois de mai  a été oubliée : « On redemarre en N3, J’espère que les filles joueront le haut de tableau. Je trouve qu’il y a un tel écart entre la N2 et la N3,que  je placerais l’ALVP vers le haut de tableau que dans la seconde partie de la poule, du moins je l’espère. Même si on ne monte pas cette année qu’on consolide le groupe.
affirme-t-elle et à à la question des finances du club elle repond : Cela ira beaucoup mieux. Les déplacements sont moindres.  Nous aurons moins de repas et d’hébergements.. Un déplacement du style de  Roquebrune  n’a pas arrangé nos finances et pourtant en dormant en gite et en  mangeant dans des Mac Do. Cette année notre plus grand trajet sera celui de Riom sans aucune mesure avec ceux de la saison précédente. Nous repartons avec le même budget que la saison précédente. Certaines de  nos joueuses sont aussi des jeunes mamans et cela permettra de mieux gérer leur vie familiale. Pour les mêmes raisons, nous allons avancé au samedi soir certaines de nos rencontres du dimanche après-midi. 
»

Le mot de la conclusion est pour Sylvain Lapie qui présente le traditionnel tournoi de reprise du 6 septembre, le 6e  Challenge Jacqueline Chaudesaigues qui se déroulera cette saison exceptionnellement au gymnase Jacques Brel

«  Nous rencontrerons l’AL Gerland-Mouche (RF1), l’ASV (RF1), Bourg-les-Valence (NF3). Nous avons invité des adversaires de  notre niveau afin de  ne pas mettre l’équipe en difficulté d’entrée. Je suis sur un démarrage soft. L’année dernière, l’équipe a commencé dans le dur et cela a cassé la dynamique pour la suite »

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article