Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actu-Vénissieux / Sports Vénissians

Toute l'actualité de la vie sociale, économique, politique, sportive et culturelle de Vénissieux

L'AS Minguettes s'impose d'entrée

Stade Eugène Thenard à Echirolles

Temps très chaud – Pelouse impeccable

FC Echirolles – AS Minguettes 1 à 2 ( 1 à 1)


Buts : Chergui (28e) pour Echirolles, Kouam (36e), Fellahi (73e) pour l’ASM


Excellent arbitrage de M Gazzola assisté de MM Vignal et Bergonzi

Pour Echirolles : Hatfout, Mauro (cap), Hachi, El Abed, Bouffard (Araujo 54e), Sattzer, Bousquet, Biserta, Chergui, Guillaud, Boulkhalfa –Entraîneur : Pierre Dupupet

Pour l’ASM : Mattioli, Daouadji (cap), Prieto, Ben Braiek, Abdi, Aît El Moden, Sassi ( Papaléo 54e) Lignongo (Iwosso 87e), Fellahi, Zouaoui, Kouam (N’Domba78e) – entraîneur Patrice Ouazar




Ce samedi soir dans la fournaise du stade Eugène Thenard à Echirolles, les footballeurs de l’AS Minguettes, laissés pour compte dans les pronostics  se sont imposés de fort belle manière au cours d’une rencontre en tout point maîtrisée.

Après une première domination vénissiane ponctuée d ’un tir au dessus de Lignongo(15e) , ce sont  les Echirollois qui  prennent la maîtrise de l’entrejeu . Le tir avec effet de  Bousquet (14e) ou le coup de tête d’El Abed (19e)  mettent à contribution Mattioli.  Au cours de cette domination dauphinoise, c’est pourtant l’ASM qui se crée une occasion de but franche. Zouaoui trouve en profondeur Lignongo qui se joue du gardien adverse et transmet à Fellahi (20e) seul devant la   cage vide. On se perd en conjonctures  car on  ne sait pas trop comment ce dernier arrive à mettre le ballon  à côté du but.
Echirolles profite de l’abattement  asémiste pour placer des banderilles. Sur un corner du remuant  Boulkhafa, Mattioli dégage du poing dans l’axe sur Chergui (28e)  dont la reprise de volée  ouvre la marque.

Ce but au lieu de libérer les locaux, les contractent. La percée de Lignongo trouve en relais Kouam(31e) dont le tir finit  sur la transversale d’Hatfout. Les Vénissians se montrent entreprenants. Sur une récupération de Zouaoui, ce dernier trouve Fellahi dans l’axe qui remise intelligemment sur Kouam (36e) pour l'égalisation vénissiane. Un but splendide dans sa conception qui conclue une première mi-temps sans temps mort.
Au retour des vestiaires, les locaux vont tout tenter pour égaliser. Démarqué Chergui (46e) se retrouve seul devant Mattioli mais ce dernier gagne son duel. Puis les frappes de Guillaud et Araujo passent légèrement au dessus de la transversale du portier vénissian. L’ASM ne s’en laisse pas compter. Papaléo a peine rentré en jeu se met en évidence. Le match peut basculer à tout momentd’un côté  comme de l'autre. Après une première alerte de Lignongo (71e), c’est Kouam qui va trouver la solution. Sa passe en profondeur, un modèle du genre, trouve le rusé Fellahi  (73e) qui mystifie la défense échirolloise pour s’offrir son premier but du championnat et le second de son équipe.

La fin de rencontre est une succession de changement de joueurs qui n’apporte rien.  Boukhalfa (90e +2) aura le ballon d’égalisation au bout d’un tir qui finira dans les nuages.
L’AS Minguettes s’assure les quatre points d’une victoire parfaitement méritée.  Cette équipe de jeunes  a du cœur et fait plaisir à voir.


Réactions :


Grégory Kouam auteur du premier but : « C’est vrai qu’en première mi-temps, nous avons
eu de grosses occasions de but. Le principal c’est qu’on ait su réagir après leur but.  C’est la force mentale du groupe qui a fait la décision en seconde mi-temps.  Toute l’’équipe a fait un superbe match.
 »

Akim Fellahi auteur du second but vénissian : « Nous avons souffert de la chaleur à la fin de la rencontre. Nous n’avons pas été assez intelligents et assez altruiste pour tuer le match avant. C’est une victoire mérité. C’est de bonne augure pour la suite. Pourtant il n’y rien de fait. Nous avons gagné un match. Il en reste moults autres. »

Patrice Ouazar entraîneur de l'ASM  : «  Nous aurions du faire la décision en première période. Echirolles manquait de fraîcheur physique. Ensuite en seconde mi-temps tactiquement les joueurs ont appliqué les consignes demandées. Cette équipe a un potentiel. Les joueurs travaillent pour . J’ai vu de très belles choses ce soir.  Je suis content pour tout le groupe et pas simplement pour les joueurs alignés ce soir.»

Photos :


 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article