Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actu-Vénissieux / Sports Vénissians

Actu-Vénissieux / Sports Vénissians

Toute l'actualité de la vie sociale, économique, politique, sportive et culturelle de Vénissieux

Vivre un été sport, une affaire qui tourne

Mis en place après les étés dits « chauds » des années 1980, le dispositif municipal « Vivre un été sport » va sur ses trente ans d'existence.
Les jeunes Vénissians sont nombreux à ne pas partir en vacances, et pour éviter le désœuvrement, les agents du service des sports de la ville renforcés par quelques vacataires plus la présence de trois CRS leur proposent un maximum d'activités physiques.
Cette saison encore, c'est à la piscine des Minguettes que les jeunes Vénissians ont rendez-vous pour alterner bains dans la piscine et activités multiples.
Du lundi au vendredi, depuis le 6 juillet, de 14h 30 à 17h30, les jeunes usagers de 10 à 17 ans usagers du bassin municipal ont véritablement le choix. Sous la conduite d'experts de la discipline, beach-soccer, tennis de table, trampoline, baby foot, jeux de sociétés, ateliers foot et basket peuvent y être pratiqués. Les nouveautés de la saison sont , un stand de tir à l'arc animé par un expert de la MJC, la possibilité de jouer au mini-golf et d'impressionnants karts seront mis à la disposition des jeunes très prochainement.

Ce mardi, le dispositif tourne à plein régime. Djillali Benykhlef de la direction des sports, responsable des animations et référent pendant ce mois de juillet, nous dresse le bilan à mi parcours des différentes animations mises à disposition au Centre Nautique Auguste Delaune

Qu'est-ce qui a changé par rapport à la saison dernière ?

« Ce sont  surtout les sorties journalières, : équitation, baignades, vtt tout cela dans la même journée à Miribel-Jonage. Le cadre est sympathique et ce n'est pas loin. Nous nous sommes rendu compte que lorsque nous faisions de l'équitation à 80 kilomètres d'ici, mis à part le dépaysement, nous avions les mêmes prestations qu'à proximité. Tout comme pour les activités nautiques qui se déroulent sur la base « Jeunesse et Sports » de Grigny. Nous essayons aussi de coupler voire tripler les activités. »

Finalement les sorties ne concernent-elles pas un petit nombre de jeunes ?

« Nos sorties sont remplies à cent pour cent. Nous partons toujours avec un mini-bus. Pour des raisons économiques et d'organisation, nous préférons rentabiliser un seul que d'avoir deux à moitié rempli. Si nous avions beaucoup de demandes, nous adapterions notre logistique. »

Il y a-t-il des listes d'attentes ?

« Non, les inscriptions sont faites par les familles qui sont intéressées. Il y a des gamins qui ne s'inscrivent pas. Beaucoup préfèrent les animations mises à disposition sur place. »

Pourriez-vous nous  dire quel est la fréquentation de « Vivre un été sport »

« Nous comptabilisons entre 120 et 130 enfants par jour. Parfois plus. C'est lié au temps. Assurer une animation pour une centaine d'enfants c'est assez complexe. Les gamins ont besoin de cela. Il n'y a rien de plus ennuyant que d'être au bord d'une piscine sans rien faire. La piscine et les animations vont très bien ensemble. »

Cela concerne quelle tranche d'âge ?

« Ce sont des jeunes de 10 à 17 ans qui sont la cible de notre dispositif. »

Quels sont les autres nouveautés proposées ?

« En matinée, de 10 à 11h 30, nous fonctionnons avec les maisons de l'enfance.  Parce que les structures sont en place pendant deux mois et qu'il y a de la demande.. En matinée, nous avons une capacité d'accueil de 24 enfants. Nous avons mis en place également une activité supplémentaire avec un stand de tir à l'arc et une activité mini-golf.»

Bénéficiez-vous toujours du détachement de CRS ?

« Oui, ! Deux encadrent nos sorties externes et un autre reste sur place. C'est le référent lorsque je ne suis pas présent sur le site. »

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article