Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actu-Vénissieux / Sports Vénissians

Toute l'actualité de la vie sociale, économique, politique, sportive et culturelle de Vénissieux

Le coeur des rugbymen

Le 26 avril 2009, l'USV Rugby obtenait le titre de champion du Lyonnais 1ère division. Un bel instant de sport pour une discipline presque moribonde, il y a trois saisons sur la commune Une discipline qui relève la tête, portée il est vrai  par une bande de mordus et par la municipalité qui a reconstruit une aire de jeu, digne de clubs parfois huppés. Si la fin de saison s'est terminée un peu en quenouille ,  nous les atendons au rendez-vous de la promotion d'honneur cette saison.

Il a été beaucoup question ce dimanche matin à Bourgoin du coeur des Vénissians. Des choeurs des supporters, du coeur à l’ouvrage et des corps d’une vingtaine de gaillards s’arrachant pour remporter au
  terme d’une superbe rencontre le titre de championnat du Lyonnais de première série. Quelques uns feront la fi ne bouche, mais Sports Vénissians n’ignore pas que le rugby vénissian a failli sombrer, il y a quelques saisons.

Qu’il revient de loin ! C’est avec énergie, une volonté municipale et l’abnégation de quelques fondus de ce beau sport ou convivialité rime avec vaillance et solidarité collective que le rugby local renaît de ses cendres.

Sous la pluie battante, sur un terrain annexe du stade Pierre Rajon, indigned’une telle finale, les acteurs de cette superbe prestation ont sans doute fait vibrer le public venu en nombre faire la fête au rugby des villes et des champs. Un grand bravo aux deux équipes car pour faire un beau match, il faut être deux . Le Reel XV a fait honneur à ses ambitions. L’USV Rugby a rappelé aux autres que Vénissieux est une terre de rugby . Une belle imaged’une ville qui n’aime pas trop le strass et les paillettes où certains sports se complaisent. Nous retiendrons l’eff et salutaire d’une telle victoire d’un club qui ne veut pas mourir, tout à fait représentative des valeurs de la cité populaire qu’est Vénissieux.


La fiche technique

 

Stade Pierre Rajon à Bourgoin

Finale des Championnat du Lyonnais 1ère série

US Vénissieux Rugby – REEL XV 16 à 6

Arbitrage M. Falaise (Ligue )assisté par MM Durand et Rongier

Environ 400 personnes

Pour Vénissieux : Charef, D’AGosto, Perroux, Hajothman, Foucher (cap), Meras, Bey, Pradaburitica, Lebouhart, Leplatre, Gros, Duport, Bouchou,Boissiera, Brandt puis Nidaud, Lelanc, Delaitre, Amini, Bes, Babah, Ayari – entraîneurs : Claude Tatangelo et René Babah


Pour l’Entente Genas-Pusignan : Bonin, Benard, Gras, Henry, Bonnard, Minassian, Roibet, Ferrand, Quintana (cap), Gerbault, Gagliardini, Perenon, Desroud, Valero, Macabre puis Valloire, Thiot, Charuleux, Lavos, Dalbeigue, Mateos, Albanese, Lenfant – entraîneurs : Sylvain Quintana et Christophe Mazaud

 


Le match :

Le temps est londonien sur Bourgoin-Jallieu, ce dimanche matin pour cette finale de première série. D’entrée, le public de supporters réchauffe l’ambiance matinale et peu importe

 que cela soit le terrain annexe, car le match d’un bon esprit tient toutes ses promesses. Entre deux adversaires se connaissant et s’appréciant, la premièremi-temps est un duel de buteurs.Brandt pour l’USV et Gagliardini se répondent du tac au tac. A l’avantageterritorial et aux attaquants vénissians,l’Entente Genas -Pusignan répond parla suprématie en touche et en mêlée deses avants.

Après la pause réglementaire Vénissieuxprend l’avantage sur pénalité de Brandt(52e ). Genas-Pusignan ne veut pas s’enlaisser compter et assiège les vingtdeuxmètres vénissian. Gagliardini rateune pénalité. Sur la suite de l’action, les avants des visiteurs vont être à doigts de trouver l’ouverture à deux reprises. Sentant le danger venir, Foucher lecapitaine vénissian va sonner la révolte. Il y a d’abord un drop raté de Brandt puis sur une superbe action collective, coup sur coup Gros, Perroux et Foucher frôlent la ligne la ligne d’en-but,.

Sur une pénalité ratée de Brandt, Duport (73e) qui a bien suivi aplatit dans l’en-but adverse, au nez et à la barbe d’adversaires complètement médusés. Babah ne se prive pas pour assurer la transformation. Ce coup du sort scelle la rencontre, le réalisme vénissian répondant au REEL XV. Les dernières minutes ne seront qu’encouragements et joies pour un quinze vénissian sacré une nouvelle fois champion du Lyonnais et qui sera très difficile à prendre dans les phases finales du championnat de France car ce groupe a vraiment du coeur.

 


Les faits du match

 

 

8e : Pénalité de GagliardiniUSV 0 – REEL XV 3

10e Pénalité de Brandt

USV 3– REEL XV 3

25e Pénalité de Brandt

USV 6 – REEL XV 3

28e Drop raté de Brandt

31e Pénalité de Gagliardini

USV 6 – REEL XV 6

36e Pénalité ratée aux 50 m de Brandt

39e Pénalité ratée aux 50 m de Gagliardini

52e : Pénalité de Brandt

USV 9 – REEL XV 6

45e Pénalité ratée de Gagliardini

46e Pénalité ratée face aux poteaux de Gagliardini. Sur le renvoi Ferrand entrevoit simplement l’en-but

72e Superbe action collective, coup sur coup Gros, Perroux et Foucher frôlent la ligne la ligne d’en-but , mais ne la franchissent pas.

73e : Pénalité ratée de Brandt.

Duport qui a bien suivi aplatit dans l’en-but. Nordine Babah transforme

USV 16 –REEL XV 6

79e : Pénalité ratée de Babah

 

 


Les commentaires
Françis Rambaud dirigeant vénissian

 

 

« Cela a été un match difficile. La victoire revient aux joueurs en priorité, aux entraîneurs qui ont fait un travail extraordinaire. Nous avons eu aujourd’hui un soutien de masse de la part des supporters. Cette victoire  est l’aboutissement de trois années de labeur acharnée. Nous revenons de très, très loin. Maintenant, il va falloir recruter. Avec ce titre et les superbes installations mises à disposition par la municipalité, les joueurs devraient revenir à Vénissieux. Nous allons renforcer le staff technique. Mais la saison est loin d’être terminée. Le groupe a une très grosse envie de décrocher un titre de champion de France .»


Claude Tatangelo l’un des deux entraîneurs vénissians :

« J’étais serein car le groupe est solide. Le match s’est décidé en seconde période. Nous avons produit du jeu et le groupe a bien défendu sur les contres dangereux de Pusignan. Le score final parle de lui-même. L’essai est un peu chanceux, mais cela fait partie du jeu. Les conditions n’étaient pas faciles. Maintenant, il va falloir aller chercher la cerise sur le gâteau. Pas mal, pour un club qui était tombé au plus bas et qui relève la tête. Ce match était digne d’une finale. »


David Brandt arrière du quinze vénissian :

 

« C’était très difficile car c’est la meilleure équipe que nous avons rencontré à ce jour. Nous avons fait preuve d’abnégation. Ce groupe a un coeur énorme. Le futur sera de toute

façon compliqué mais quand on voit le travail accompli par Michel Giulani et son équipe, c’est vraiment magnifique. Moi, je leur souhaite bonne route car après dix-huit ans de présence au club, je vais tirer ma révérence. Je suis fier de finir avec le bouclier. »

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article