Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actu-Vénissieux / Sports Vénissians

Toute l'actualité de la vie sociale, économique, politique, sportive et culturelle de Vénissieux

Un champion olympique de passage aux Minguettes

L'occasion était trop belle ce 8 février 2009 de voir une star internationale du kick-boxing de passage à Vénissieux. Adulé dans son pays la Thaïlande, star du cinéma , le champion olympique de boxe à Atlanta nous a seduit par sa simplicité.

Le maître du coup de coude

Aux Minguettes, les occasions sont plutôt  rares de pouvoir voir en chair et en os, un champion olympique  Certains se rappellent encore du passage de Jean-François Lamour en 2006 venu remettre la médaille du mérite à Béatrice Clavel-Inzirillo. Le champion olympique de sabre en 1984 à  Los Angeles  et en 1988 à Séoul était present en tant que ministre des sports du gouvernement Villepin. Mais voir un maître de l'olympisme et une légende vivante dans son pays , en demonstration , c'est inédit.  Ce mardi soir au gymnase Colette Besson , Somluck Kamsing ou pour certains Somrack Khamsing , champion olympique de boxe anglaise 1996 à Atlanta, 9 fois champions du monde de boxe thai a pu donner la leçon à une centaine de combattants de boxe thaîlandaise ou muay thai.

Avec 350 combats à son actif pour à peine 20 défaites, Somluck KAMSING reste plus encore que Samath PAYAKAROON (un autre surdoué des rings) la véritable Icône du Muay Thai.
C'est grâce à l'entremise de Denis Marie Cintura président de la Fédération Française des Sports de contact et disciplines associés mais aussi par celle de Fouad Ezbiri du club lyonnais Fighters 69, que le champion olympique a pu conduire ce stage. Véritable légende dans son pays, il tourne même des films d'action, notamment sous la conduite de Jet Lee, Somluck, le spécialiste du coup de coude est en tournée de promotion en France.
Quel est le but de sa présence, ici à Lyon ?
«Je suis heureux de venir en France, faire la promotion de ma discipline. C'est aussi un honneur de representer la culture de mon pays.» 

Quels techniques ou astuces  allez-vous enseigner ce soir ?

«Specialement les coups de pied et de genou. C'est avec ces techniques que l'on gagne les combats.»

Vous êtes une légende dans votre pays, être anonyme en France, cela vous change-t-il la vie ? 
« En Thaïlande, dans les grandes villes, je ne peux sortir dans la rue sans être arrêté . Ici je suis incognito. C'est plaisant, je peux faire le metier sans contraintes particulières. C'est mon deuxième séjour en France. »

Après une démonstration assez musclée avec Fouad, place à l'enseignement des fameuses techniques. C'est vers 22h et dans les règles de l'art que le sympathique thaïlandais a pris congé de ses hôtes.

Cette manifestation avait cependant une connotation vénissiane. Une initiative dû aussi en partie aux bonnes relations entre Fouad Ezbiri etec le Taekwondo Club de Vénissieux de Djamel Maaloum qui a bien voulu prêter son créneau horaire. Comme quoi, la solidarité existe dans les sports de combat.
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article