Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actu-Vénissieux / Sports Vénissians

Toute l'actualité de la vie sociale, économique, politique, sportive et culturelle de Vénissieux

Basket : Les minimes échouent au pied de Tarare

Finales départementales de basket : Finale honneur minimes garçons

Gymnase Tête Noire à Neuville
AS Tarare – AL Vénissieux Parilly minimes garçons 43 à 40 (7/6, 8/10/ ; 16/15, 12/9)
Arbitrage : M. Clape (Comité)

Pour Tarare : Maiwar (19), Laurent (13), Commarmond (10), Carton (7), Colleret 4), Puy, Scamparin, Bousbaa, Morel, Denis, entraîneur François Roche
15  tirs réussis sur 41 tentés  dont 2 sur 9 à 3 points, 8LF sur 18, 18 fautes

Pour Vénissieux : Lacote (16), Ragusa (11), Musemba (7), Bonnard (2), Di Folco (2), Bousquet (2), Manoma, Maufnoui, Benguigui Touré – entraîneur : Nicolas Presle
19  tirs réussis sur 51 tentés  dont 2 sur 2 à 3 points, 3LF sur 12, 10 fautes ( Bousque éliminé 32e ) – 30 rebonds (8 offensifs), 3 passes décisives, 4 interceptions, 12 pertes de ballons, 1 contre
 
Le contexte 
Du côté de Parilly, les exploits des benjamins étaient attendus, ce n’était pas le cas des minimes garçons. Avec un effectif presque jamais au complet, Nicolas Presle  a su fédérer son petit groupe. Il s'est avéré que l’équipe  a été la révélation de la saison.  D’ailleurs, ce samedi avec un minimum d’adresse aux tirs , les minimes garçons auraient même  pu remporter la finale départementale face à un adversaire de même niveau.
 
Le match

Ce sont les Vénissians qui prennent le meilleur départ . Il faut attendre la quatrième minute pour voir les Tarariens inscrire leur premier panier. Aux 6 à 0 des joueurs de Nicolas Presle, Tarare répond par un 11 à 0. La partie s’équilibre ensuite ,  pour arriver à la pause sur un score de parité.  Après une première mi-temps jouée avec le frein à main mis , le jeu va se dérider un peu. Le Tararien  Maiwar est adroit à mi-distance et le Vénissian Lacote aussi. Les égalités sont nombreuses dans un gymnase aux allures de sauna. L’efficace intérieur de Tarare Commarmond en paye les conséquences et finit  son  match complètement déshydraté. Dans le dernier quart temps, Vénissieux croît tenir le trophée. A quatre minutes du terme, les Vénissians  semblent  avoir fait le plus difficile.  Tarare est diminué.  Elle compte cinq fautes individuelles et les Vénissians dominent le rebond. Pourtant une mauvaise gestion des lancers francs plus deux exploits individuels de Laurent, le moins collectif des Tarariens donnent  la victoire à ses coéquipiers.

Pour Nicolas Presle l’entraîneur vénissian l’amertume est profonde : « Nous n’avons pas était précis dans le dernier quart-temps.  La zone-press de Tarare nous a énormément gênée. Nous n’avons pas l’habitude de jouer de cette manière. A la fin du match, nous n’avons pas su trouver la parade aux pénétrations dans la raquette. Je n’ai pas reconnu mon équipe qui semblait impressionné par l’enjeu. »

Les photos

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article