Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actu-Vénissieux / Sports Vénissians

Toute l'actualité de la vie sociale, économique, politique, sportive et culturelle de Vénissieux

Le derby de la peur en HR sans vainqueur

21e  journée Honneur régional – Poule B
Stade Auguste Delaune : Rafales de vent – Terrain en bon état

AS Minguettes (2) – AS Bron GL  4 à 4 (1 à 4)


Arbitrage : M Pereira assisté par MM Castelhano et Tahaoglu

Pour Vénissieux : Derenne, Altunias, Toubal Maamar,Meva’a, abdi, Boulahdjar, Sassi, Khaldoun, Azerarak, Berrezkami (cap), Angelosanto, Aliouche, Dini, Reale – entraîneur Jean-Michel Ferri

Pour Bron :  Mebarki, Azizi, Boudjani, El Hakmaoui, Bezzine (cap), Dhib, Latamna, Djamel Azizi, Belkorchia, Faouzi, Altouri, Salmi, Alhouche, Ouazar  - entraîneur : Patrice Ouazar

Buts : Meva'a (42e), Azerarak (62e), Altunias (65e), Bezzine (73e -csc) pour l'ASM  - Belkorchia (10e, 17e), Faouzi (11e, 34e) pour Bron
Avertissements : Bezzine (57e), El Hakmaoui (71e), Azizi (75e), Belkorchia (90e + 3) pour Bron

Le contexte :
A moins d’un miracle, Bron est condamné à un retour précipité en promotion d’honneur régional.  L’équipe se présente sans son gardien Mayombé remplacé au débotté par son demi-défensif Mebarki  Les Minguettes ont besoin d’une victoire pour se maintenir. Jean-Michel Ferri et Malik Bennoui alignent Sassi et Abdi, deux pensionnaires de CFA2 de retour de suspension. A noter le retour de Farouk Naggache sur un terrain, base d’entraînement de l’équipe de CFA qu’il a dirigé il y a deux saisons.

Le match :
Contre toute attente, Ce sont les Brondillants  en équipe complètement décomplexée,  qui prennent les devants . Sur une passe de Djamel Azizi , Belkorchia exécute Derenne. (10e).
A peine le ballon remis en jeu , sur une relance brondillante le gardien vénissian se troue  et Faouzi marque le second but (11e).  Sur sur un coup franc de Djamel Azizi, , Belkorchia dévie le cuir dans les cages  du pauvre Derenne (17e) . A 3 à 0,  les supporters vénissians sont abasourdis. Bron déroule, Vénissieux pathétique ne compte que sur Sassi pour semer le trouble dans une défense brondillante qui donne parfois de la bande.  Le Vénissian se procure un ballon de but mais El Hakmaoui (25e)sauve sur sa ligne.  Sur un nième relance des visiteurs,  Latamna trouve Faouzi (34e) qui bat Derenne imparablement.  4 à 0, le score est finalement logique tant l’envie est brondillante et l’apathie locale.  Il  faut attendre le coup de canon dans la lucarne  de Meva’a (42e) sur coup franc pour donner un brin d’espoir aux locaux.
Sermonnés à la pause, les Asémistes vont revenir des vestiaires avec les crocs. Sur un corner de Berrezkami , Azerarak (62e) coupe la trajectoire du ballon et bat l’inexpérimenté Mebarki .   Vénissieux se sent poussé des ailes. Sur une une passe  d’Aliouche, Altunias (65e) ramène l’ASM a portée des visiteurs . C’est sur un but gag  contre son camp de Bezzine(73e) dont la passe en retrait trompe Mebarki, que l’ASM  fait basculer les doutes.  Les esprits vont ensuite se chauffer suite à une altercation entre joueurs.  Le match en  perdra son fil. Dommage !  Malgré des tentatives de Latamna (89e) et Angelosanto  plus rien ne sera marqué.  Le retour aux vestiaires seront agités. Ce match  nul condamne définitivement Bron, et place la réserve vénissiane en très fâcheuse posture.

Les réactions :
Farouk  Naggache entraîneur de Bron : « Chaque équipe a eu sa mi-temps. En seconde mi-temps, notre équipe a cru que le match était plié. Quand on ne respecte pas le jeu, la sanction tombe d’elle-même. Je souhaite bonne chance à l’ASM pour la suite. La seconde partie de cette saison a été une  galère sans nom, il y avait un potentiel.  IL va falloir reconstruire.  L’avenir de l’AS Bron GL se fera sans moi. J’arrête là
Jean-Michel Ferri entraîneur de l’ASM (2) : « Avec ce qui s’est passé durant cette rencontre, nous ne méritons pas d’évoluer en HR. Un match comme celui-ci, on doit le gagner.  On doit être guerrier, au contraire, l’équipe a oublié de jouer pendant quarante minutes. Nous savons très bien que L’Etrat et Veauches vont se protéger. Cela nous oblige à gagner à Crussol sans prendre de carton rouge.  Nous aurions pu avoir notre destin en main. On ne peut avoir que des regrets, sur cette saison. »

Les photos :


 



Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article