Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actu-Vénissieux / Sports Vénissians

Actu-Vénissieux / Sports Vénissians

Toute l'actualité de la vie sociale, économique, politique, sportive et culturelle de Vénissieux

Des vacances inégalitaires

Dans une quinzaine de jours s’effectuera la rentrée des classes qui sonnent pour la majorité des Français la fin des congés payés
Cette conquête du Front populaire en 1936  est devenue avec le temps de plus en plus inégalitaire.

Les dernières statistiques INSEE disponibles affichent un taux de 58% de Français partant en vacances. 

Un taux qui reste fluctuant. En 2000, selon le Crédoc , 66% déclaraient partir en congés,  50% en 2005 et 62 % en 2016. 

Évidement plus vos revenus sont aisées  plus le taux de départ en vacances est élévé.

Si votre niveau de vie pour une personne seule, après cotisations sociales et avant impôts est de plus de 2600€, vous serez 81% à partir et seulement 37 % pour les personnes disposant de  revenus inférieurs à 1 200 euros mensuels.
Comme chacun le sait, les vacances ont un coût élevé notamment pendant la période dite haute début juillet / fin août . 
«  Quelles solutions trouver pour changer d’air, je n’ai pas l’argent suffisant pour partir en vacances » demandait un salarié dans un forum.
On pourrait  lui répondre que s’il touche des allocations familiales pour ses enfants, la Caisse d’allocations Familiales  lui  a certainement indiqué quelle somme elle lui  allouait pour participer à ses vacances (dans un centre de vacances, un camping, un village vacances agréé CAF). Le montant dépend de ses revenus et de la composition de sa famille (il peut financer au mieux jusqu'à 80% du montant du séjour). 
Il lui reste aussi la possibilité de s’adresser auprès des services sociaux de sa mairie ou auprès des associations (Secours populaire, Croix rouge etc...).

Mais ces aides financières s’avèrent insuffisantes pour 4 ménages sur 10 qui  ne bougent pas de chez-eux.


Selon que vous soyez cadre ou ouvrier, les vacances auront aussi une autre teneur : 
82% des cadres supérieurs partent en vacances pour seulement 47% pour les ouvriers .

Par ailleurs, les inégalités de taux de départ se doublent de différences sur la nature même des vacances : durée, destination, mode d’hébergement. Les ménages les plus aisées selon l’Observatoire des inégalités, du fait de leurs réseaux d’amis, familles, disposent souvent d’un hébergement gratuit. 

 

Historiquement le départ en vacances des Français a mobilisé l’action conjointe de l’État, des collectivités, des comités d’entreprise, des caisses d’allocations familiales ou bien encore des mutuelles. 
Au regard de la fracture sociale que représentent les vacances au sein de la population, il apparaît nécessaire de travailler à la remobilisation de ces acteurs historiques pour répondre à la loi de lutte contre les exclusions qui a fait du droit aux vacances,  un véritable objectif national.

Quatre ménages sur dix ne partent pas en vacances

Quatre ménages sur dix ne partent pas en vacances

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article