Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actu-Vénissieux / Sports Vénissians

Actu-Vénissieux / Sports Vénissians

Toute l'actualité de la vie sociale, économique, politique, sportive et culturelle de Vénissieux

Le futsal vénissian se restructure

Ce samedi au gymnase Jacques Brel, Vénissieux FC organisait un tournoi de futsal pour les U10 le matin et  U11 l’après-midi. À chaque fois huit équipes se sont opposés sur des rencontres de 14 minutes.
Les organisateurs ont eu le plaisir d’accueillir La Palud (Vaucluse) ; Crèches-sur-Saône (Saône et Loire), Chateauneuf (Loire)et Pont de Claix  (Isère).

Nous avons profité de cet évènement pour faire le point avec Corentin Goujon responsable de la partie futsal au sein du club.
 
Quel est la situation du futsal au sein du Vénissieux FC ?
Chez les jeunes, nous avons structuré en commençant à partir 9 ans.  Cela rajoute deux catégories. Nous avons stabilisé les catégories U15 et U18 et nous avons restructuré la partie senior après une saison 2018/2019 compliquée (relégation de Ligue 2 à Région 1). Nous sommes repartis avec un collectif assez jeune. Pour le moment, cela se passe bien.  Nous sommes sur le podium de R1. Par contre, nous ne jouerons pas la montée car ALF et Mont D’Or, nous sont supérieurs.  L’important était de répartir avec un groupe sain ; de remettre un cadre avec des valeurs, cela a été fait.  Sportivement, nous nous situons au-dessus des objectifs que nous avions fixés. Il faudra encore travailler pour rejouer la montée en L2 dès la saison prochaine ou dans 2 ans.
Le futsal c’est combien d’adhérents au sein du VFC ?
Environ 100 licenciés spécifiques futsal sur les 1000 que compte le club. Il y a quelques joueurs qui ont des doubles licences mais sinon, à la section futsal on ne joue qu’au futsal.

Vous avez combien de féminines dans la section ?
Une seule féminine ! Le club a une grosse section féminine, mais football

Mais pourtant dans les sections sportives mixtes, il y a des féminines qui font du futsal !
Effectivement par ce biais, les filles prennent goût à la discipline. Cette saison, elles ont fait des tournois et nous avons eu de bons retours. Donc via les sections sportives, le futsal décolle. Mais pour cela, il va nous falloir plus de structures car cette saison avec les tout-petits, heureusement que nous pouvions utiliser le terrain de futsal extérieur au sein du collège Elsa Triolet car sinon ! C’est un bon outil, mais comme c’est en extérieur, son utilisation est dépendante de la météo.

Quelles sont vos ambitions pour la section futsal ?
Nous avons lancé notre projet, maintenant il faut davantage le structurer en accueillant notamment plus d’éducateurs et mettant plus de qualité dans les séances et en formant nos joueurs. Nous avons ouvert nos portes aux petits. Nous avons une bonne section futsal en termes de quantité, maintenant il va nous falloir former pour que nos équipes existent dans les championnats. C’est déjà le cas pour les U15 qui sont qualifiés pour la seconde phase dans la poule haute du district du Rhône.  Le but est qu’ils viennent grossir les rangs des seniors avec un certain vécu futsal, certaines valeurs et j’espère que ceux-ci  feront les beaux jours de la section.

Corentin Goujon et un jeune joueur futsal U11 de Vénissieux FC

Corentin Goujon et un jeune joueur futsal U11 de Vénissieux FC

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article