Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actu-Vénissieux / Sports Vénissians

Actu-Vénissieux / Sports Vénissians

Toute l'actualité de la vie sociale, économique, politique, sportive et culturelle de Vénissieux

Dix ans de Sports Vénissians : Le premier commandeur du Ventoux

Au tout début de mes chroniques dans les médias et sur le net, j’avais rencontré Hervé Morel. Il avait 55 ans et était agent technique du service des sports. Celui-ci avait accompli l’exploit de monter le terrifiant Ventoux 10 fois en 24 heures.

Hervé se considérait alors comme « un conquérant de l’inutile ».

Son cœur au repos fait 48 pulsations et peut monter à 197 maximum. Le Décinois éclectique qui prépare un doctorat de sciences sociales a toujours fait du vélo, cela est d’ailleurs son seul moyen de locomotion.
En cyclo-sportif amateur, il a gagné, il y a une quinzaine d’années, Lyon-Ventoux, Lyon Mont-Blanc. Il s’est aussi essayé au triathlon. Par défi personnel, il a enchaîné le challenge des montées du Ventoux dans le cadre des Masters séries.
Sa dernière performance couronnée de succès ce sont dix montées de suite du célèbre mont chauve par le versant sud. De Bédoin direction le sommet en passant par le chalet Renard : soit 21 km d’escalade à 7.5% de moyenne, 1600 mètres de dénivelé. Les spécialistes comprendront !
Fasciné par le géant de Provence et par la nature, Hervé qui est aussi poète à ses heures, a réalisé un véritable exploit, pas à la portée du premier venu.
« Les six premières montées ont été faite sous les deux heures à chaque fois. La dernière en 2h 12 » Certes on est loin des montées folles d’Iban Mayo ou de Lance Armstrong.
Hervé d’ailleurs porte un jugement sans pitié sur les exploits de la pétrolette américaine « Grimper un col produit des endorphines mais soutenir ce rythme tout au long de l’année, c’est de la triche. Ce n’est pas mon éthique, je serais tellement déçu vis-à-vis de tous ceux qui se sont investis bénévolement dans mon exploit de l’inutile. J’ai d’ailleurs mis une semaine à récupérer ».

Sa performance emprunte cependant les méthodes de pros. Il a été préparé, surveillé et réalisé sous la responsabilité du CHU de Saint-Étienne. « L’objectif est d’aider la recherche médicale. Les données ont été consignées dans une revue spécialisée »
Commencées il y a déjà plus d’une décennie ses montées de ce juge de paix de Provence ont été en progression constante jusqu’à atteindre les dix fois cet été.  « Le mot exploit me gêne, je préfère le mot aventure. Ceux qui s'occupent de la misère du monde m'impressionnent. Ça c'est un exploit »

Son rêve d’alors, c’était de réaliser les montées du Ventoux en handbike pour valoriser le sport handicapé et le sortir de ce ghetto. (Hervé faisait du basket fauteuil en tant que valide) ou de tenter l’aventure des 48 heures.
De l’utopie à la réalité, Hervé a effectué  tous ses rêves et voire plus. Le 19 octobre 2007, Hervé Morel est devenu le premier « Commandeur du Mont Ventoux », réalisant 14 montées en un peu plus de 45 heures!

Désormais à la retraite, il vit sa retraite heureuse au pied du Ventoux qui le fascine toujours autant.
Philosophe il conclut « La vie est toujours remplie de défis. Il est préférable de l'admettre car il meurt lentement celui qui devient esclave des habitudes »

Hervé Morel sur le terrain de ses exploits : Photo : © Droits réservés
Hervé Morel sur le terrain de ses exploits : Photo : © Droits réservés

Hervé Morel sur le terrain de ses exploits : Photo : © Droits réservés

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article