Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actu-Vénissieux / Sports Vénissians

Actu-Vénissieux / Sports Vénissians

Toute l'actualité de la vie sociale, économique, politique, sportive et culturelle de Vénissieux

Paroles de président : Michel Giulani président de l’US Vénissieux Rugby

Ce dimanche lors de la rencontre entre l’US Vénissieux Rugby et Saint-Étienne, nous avons échangé avec Michel Giulani le président de l’USV.  Il fait le point sur le rugby au niveau local mais aussi national.
 

Où en êtes-vous sur le plan sportif ?
L’équipe senior joue depuis mi-décembre en première série. Nous allons essayer d’y rester, ce qui ne sera pas évident.  C’est un collectif composé de 40 joueurs. Nous avons fait un choix de nous séparer des personnes qui étaient des intermittents du spectacle, des joueurs pas intéressés pour venir s’entraîner ou jouer. Nous avons décidé d’écarter ces personnes et miser sur la jeunesse. L’avenir nous dira si l’on reste en première série ou si l’on descend.

Quels sont les points positifs au sein de l’association ?
Nous sommes une centaine de licenciés. Nous avons des gamins ce qui nous permet d’engager des équipes en U18, U16 en entente avec Saint-Priest et U14 en entente avec Sathonay, mais le club vivote. Nous sommes loin de notre splendeur passée.

Est-ce le cas financièrement ?
La situation est toujours la même. Pour l’instant nous vivons avec les 16 000€ que la municipalité nous attribue. Nous verrons la saison prochaine ce que la Mairie veut mettre en place au niveau du périscolaire. Nous avons été convoqués à ce sujet par le Directeur des sports. Aurons-nous des compensations financières ? Nous verrons bien.

Est-ce que le rugby en péril dans le Lyonnais ?
Ce n’est pas que dans le Lyonnais que le rugby est en difficulté, c’est en France.  Il y a une restructuration actuelle que l’on va payer encore pendant 5 ou 6 saisons. Les accidents qu’il y a eu récemment ne nous font pas une bonne publicité.
La fédération fait ce qu’elle peut. Quant au jeu lui-même, il y a sans doute des améliorations à apporter.  On va revenir au rugby d’évitement. Le rugby bulldozer lasse le public et beaucoup de joueurs professionnels arrêtent car les traumatismes sont de plus en plus importants et récurrents.
Pour info, en Angleterre, leur fédération va mettre en place des maillots avec un trait horizontal au-dessus duquel, il sera interdit de plaquer.

Michel Giulani président de l'US Vénissieux Rugby

Michel Giulani président de l'US Vénissieux Rugby

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article