Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actu-Vénissieux / Sports Vénissians

Toute l'actualité de la vie sociale, économique, politique, sportive et culturelle de Vénissieux

Dix ans de Sports Vénissians : Henri Zerez, le bénévole exemplaire

Comme  dit Henri Zerez : «  Je suis un palindrome. Mon nom s’écrit pareil aussi bien à l’endroit comme à l’envers ». Membre de l’Office Municipal du Sport, ce jovial bénévole du CMO Vénissieux Natation officie le plus souvent aux bords des bassins. Méditerranéen à l’accent rocailleux, il est arrivé en France en 1971 en provenance de Syrie. Henri est bien connu du sport vénissian. C’est un boute en train et un modèle d’intégration.

Il est difficile avec Henri que l’on appelle communément « Riri » d’avoir une entrevue au calme.
C’est une personne très demandée dans son fief de la piscine intercommunale.

Avec Henri, une journée, est assez mouvementée, car le bonhomme ne sait pas tenir en place. Pour ce soudeur de métier, syndicaliste convaincu et désormais retraité ainsi que grand père heureux, c’est dans la natation qu’il passe ses moments de loisirs.
Père de trois enfants, il a entamé son parcours de bénévole à la fin des années quatre-vingt s’investissant totalement auprès de ses enfants Céline, Nicolas et Mélanie, tous les trois nageurs émérites. Membre du Conseil d’administration du club de natation vénissian, il y est resté une fois ces enfants devenus grands.  Henri forme un duo très complémentaire avec Denis André. Ils sont les « bénévoles » de l’animation. Celle-ci est faite avec bonhomie car « Riri » adore plaisanter.
« Je suis syrien, bourguignon et espagnol par ma femme Monique » ainsi aime se définir le personnage.
« C’est un touche à tout de génie, il sait tout faire. C’est vraiment quelqu’un qui sait se rendre indispensable » nous confiait à l’époque Charles Verbrugghe alors président du CMOVN et aujourd’hui décédé
Lors d’une manifestation, il se donne à fond. Il monte, installe, chronomètre et désinstalle le tout à 200 à l’heure. C’est également un homme qui a mis le sport qu’il adore en pratique. Il a participé voici quelques années aux Championnats de France de longue distance. Même s’il a fini dans les dernières places du classement, il fallait le faire car le programme proposé était une traversée du Lac du Bourget. Avis aux amateurs ! Marathonien à ses heures, il a derrière lui quelques semi-marathons de Lyon. Henri ce n’est pas seulement cela. Depuis des années, vous le verrez comme simple bénévole lors des « Foulées Vénissianes » Il n’est pas rare de le voir donner un coup de main aux différentes associations de Vénissieux ou d’ailleurs. Henri ne sait pas rester les bras croisés. S’il y a quelque chose à faire, le bonhomme est là.  Riri est un vrai bénévole qui n’attends rien en retour. Cependant aussi bien, l’OMS de Vénissieux, les Comités du Rhône et du Lyonnais de Natation ainsi que son club l’ont déjà honoré. Récipiendaire de la médaille de bronze de Jeunesse et Sport en 2001, Henri n’a pas pris pourtant la « grosse tête » C’est son ami Daniel qui le définit le mieux: « Je l’ai connu au début de sa présence à Vénissieux. Nos deux filles nageaient ensemble. Riri c’est l’animation en permanence. C’est boute-en-train de l’équipe des dirigeants. C’est aussi un lien entre tous les acteurs de la natation à Vénissieux grands comme petits ! Quand il n’est pas là comme aujourd’hui l’ambiance décline ! C’est quelqu’un qui mérite d’être connu »

Henri Zerez, un bénévole du sport vénissian qui mérite d'être connu

Henri Zerez, un bénévole du sport vénissian qui mérite d'être connu

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article