Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actu-Vénissieux / Sports Vénissians

Actu-Vénissieux / Sports Vénissians

Toute l'actualité de la vie sociale, économique, politique, sportive et culturelle de Vénissieux

Fusion ASM / USV, un projet ambitieux et cohérent

Environ, deux-cent licenciés de l’AS Minguettes-Vénissieux et  l’US Vénissieux Football se sont déplacés  ce mercredi en soirée  à la salle Joliot-Curie pour afin connaître le projet de fusion entre les deux clubs.
En présence d’Andrée Loscos, l’adjointe aux sports, Pierre Longère pour la Ligue et Martine Granottier pour le District, celui-ci a été présenté par Medhi Gana le trésorier de  l’AS Minguettes et Jean-Pierre Chaix président de  l’US Vénissieux.
Cette fusion pour exister doit encore recevoir l’aval des licenciés des deux clubs réunis lors des 2 assemblées générales exceptionnelles qui ont lieu ce samedi.
En attendant ce mariage de raison pour les deux intervenants celui-ci a de la consistance et de la cohérence. « L’enjeu doit primer l’enjeu -ont dit de concert les deux intervenants – Nous voulons nous fixer des objectifs de maîtrise avant de se fixer des objectifs de résultats»
Le nouveau club dont le patronyme,  pas encore dévoilé, portera le nom de la ville pourra accueillir  au maximum 1425 licencies. Les 1187 actuels (649 pour l’ASM  et 538 pour l’USV) seront bien sûr prioritaires. Ceux-ci seront répartis dans 100 équipes dont 7  équipes futsal et 4 équipes féminines. Cet ensemble sera encadré par 100 éducateurs. Un pôle arbitres  et une section sportive viennent compléter le volet sportif.
Sur le plan financier, le nouveau club affichera un budget prévisionnel de 760 000 euros dont  la moitié provient du prix des licences. Les deux intervenants espèrent que la municipalité continuera à verser  les mêmes subventions soit 145 000€ au total.  Le  nouveau club sera dirigé par un bureau composé du président, trésorier et secrétaire. Neuf membres composeront  le pôle administration. Un conseil de discipline  composé de 14 membres est aussi institué. Un directeur technique encadrera les pôles féminin, masculin, futsal, arbitres, et la section sportive.

Cette fusion initié en début de saison à la suite de la création par les deux clubs du pôle  féminin Vénissieux 69 Football (Tiens, tiens pour le patronyme  du club, on est sans doute pas loin) a été travaillé en commissions lors de diverses réunions impliquant de nombreux éducateurs et bénévoles.
A noter que l’Olympique Lyonnais a été un partenaire de choix  en terme de conseil et de formation des éducateurs. D’ailleurs Julien Sokol, Jean-François Vuilliez et Julien Legrand étaient présents ce mercredi soir et étaient les premiers supporters de cette fusion.
En partant des  mêmes constats :  baisse des subventions, problèmes d’infrastructures, défection des bénévoles, les groupes de travail , les groupes de travail ont tiré la conclusion que cette  fusion était  nécessaire ne serait-ce  que pour donner une réelle chance d’exister dans le milieu du football moderne devenu bien plus exigeant.«  Ce projet à reçu l’aval des deux comités directeurs. Nous n’avons pas travaillé en sous-marin, contrairement à ceux qui affirment  le contraire. Chacun pouvait venir apporter sa pierre à l’édifice » ont souligné les deux intervenants.
L’un des objectifs est aussi de permettre aux jeunes vénissians d’évoluer dans un certain confort sut tout le territoire de la commune, une condition exigée par la municipalité.  « Nous avons l’ambition aussi  de présenter à court terme une équipe fanion et une équipe de jeunes dans les compétitions nationales » a rappelé Jean-Pierre Chaix.
Le débat qui s’est instauré après cette présentation a mis en évidence que la nouveauté effraie toujours de prime abord. Certains parents de licenciés étaient surtout inquiets de savoirs si leurs habitudes allaient changer. Si le prix de la licence allait augmenter, s’il fallait encore investir sur de nouveaux équipements. Medhi Gana et Jean-Pierre Chaix se sont montrés  pédagogues et rassurants. Ils ont indiqué que  des négociations avaient commencé avec des fournisseurs pour rirer au plus juste les futurs équipements. Quant à la programmation des entraînements et créneaux horaires attribués, ils sont du ressort de la ville et seront discutés lors de l’intersaison avec les clubs. Une seule certitude, la ville s’est engagée  à examiner l’éventuelle réfection des  terrains en ghore  Pierre Albalate et Jean Guimier.

 

"Concernant la fusion ça ne peut être qu’une bonne chose. Il y a possibilité de bâtir un beau projet au niveau de la ville. De donner un nouvel élan sur la jeunesse et pourquoi pas à terme réinstaller un club au niveau national. 
De l’extérieur pour avoir encore souvent quelques anciens au téléphone il y a une réelle volonté de réussite pour ce projet. Tout le monde a conscience que ça peut être le sésame pour les 2 clubs puisque les temps sont de plus en plus dur en terme financier humain au niveau éducateurs bénévoles. Donc la synergie ne peut être que positive et je suis sûr qu’en cas d’issue positive la ville de Venissieux retrouvera un club de foot de haut niveau
" nous a expliqué Karim Mokkedem l'actuel entraîneur de l'AS Lyon Duchère, ex-entraîneur de l'équipe de CFA2 de l'AS Minguettes et que personne n'a oublié à Vénissieux.



 

Medhi Gana trésorier de l'AS Minguettes Vénissieux et Jean-Piertre Chaix président de l'US Vénissieux Football
Medhi Gana trésorier de l'AS Minguettes Vénissieux et Jean-Piertre Chaix président de l'US Vénissieux Football
Medhi Gana trésorier de l'AS Minguettes Vénissieux et Jean-Piertre Chaix président de l'US Vénissieux Football
Medhi Gana trésorier de l'AS Minguettes Vénissieux et Jean-Piertre Chaix président de l'US Vénissieux Football

Medhi Gana trésorier de l'AS Minguettes Vénissieux et Jean-Piertre Chaix président de l'US Vénissieux Football

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article