Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Sports Vénissians

Sports Vénissians

Toute l'actualité du sport et des sportifs de Vénissieux

L'ALCV, un cinquantenaire bien fringant

Ce samedi soir à la Halle aux Grains, le club de tennis de table l'Amicale Laïque du Charreard Vénissieux fêtait ses 50 ans au cours d'une soirée où le maître mot fut convivialité.

Créée en 1965 à l'initiative de MM. Laloi,Coron et Frangeât; des instituteurs du groupe scolaire du Charréard Vénissieux, cette association aura connu pendant un bon bail un seul president Marcel Morand, grand amateur de tennis de table qui créa le club en l'intégrant l’Amicale Laïque du Charréard. En ce temps, l'Amicale du Charreard regroupait les disciplines telles que la pétanque, le twirling et le tennis de table. Depuis devenue indépendante, l'ALCV, V pour Vénissieux comme vous pouvez vous en douter n'aura usée que quatre autres présidents : Christine Veyrenc, Charly Becker, Benjamin Ganivet, Jérôme Sage. Depuis le 18 juin, Dragan Stamenkovic arrivé au club à l'âge de 13, preside à 32 ans les destinées de ce club où le maître mot semble comme l'affirme Fernand Veyrenc. Le mari de Christine est encore actif de la raquette; N'a-t-il pas participé aux championnats de France vétérans cette fin de printemps ?

"Ce qui m'a le plus marqué le plus dans cette association, c'est l'ambiance qui règne et que j'aime. Un mélange d'ambiance familiale où on s'amuse, on joue bien. On est sportif mais il y a aussi autre chose après la dépense physique. Ce club est une grande famille. La présidence d'une dizaine d'années de mon épouse Christine m'a le plus marqué. C'est avec elle que j'ai le plus travaillé. L'optique du club est de repartir avec des jeunes et une école de tennis de table
J'espère que ce sang neuf impulsera à nouveau le club sans qu'il perde son âme
."

Pour garder cette âme, l'ALCV a fêté son cinquantenaire dans les grandes largeurs. Pour l'occasion cette association de 50 adhérents a réussi à réunir le double. De nombreux anciens ont fait le déplacement pour ne pas manquer d'évoquer avec la jeune génération la passion de la petite balle qui les unit tous. Cette soirée a été placée sous le signe de la sympathie, de la famille, des notions que cultivent l'ALCV. SI Marcel Morand fatigué n'était pas présent et CHarly Becker nous a quitté en 2014, tous les présidents étaient présents pour lancer cette folle soirée. Une exposition photo, un repas gouteux , de nombreuses animations autour de la table de tennis de table trônant au milieu e la salle ont ponctué cette soirée qui s'est achevée aux aurores.

Questions à Dragan Stamenkovic nouveau président de l'ALCV

Qu’est  ce  qui vous  a motivé à prendre la présidence du club lors de la dernière AG du club ?
Nous avions commencé un rajeunissement du club après la présidence de Charly Becker en 2012. Benjamin Ganivet et Jérôme Sage lui ont succédé. Ce dernier passe la main. Président c’est juste un titre car dans le bureau, nous travaillions déjà en équipe. Le quotidien ne va pas changer. Je vais essayer ma petite touche.

Laquelle ?
D’abord la cohésion au niveau du club. Faire plus d’évènements ensemble. La plus grosse action est à faire par rapport à la jeunesse et aux féminines. Concernant les jeunes , ils sont douze actuellement au club, l'idée est d’ici fin 2016 de doubler cet effectif. Nous essayons également avec d’autres clubs (St Fons) de mutualiser nos compétences.
Autre objectif, celui-ci nous a échappé au cours des dernières saisons : la montée en Nationale 3 de l’équipe fanion à moyen terme.

Qu’en est-il de la section féminine ?
Nous avons l’objectif de recréer une équipe féminine. Dans le passé cette section a joué en Nationale 2. Une nouvelle joueuse s'est inscrite au club hier et vient rejoindre les deux qui jouent régulièrement au gymnase du Charreard.

Vos activités multiples et variées ( Dragan est le patron d’Actuaping, un entreprise internet au service du tennis de table) ne vont-elles pas influer sur votre nouvelle fonction ?
Je vais calmer le jeu sur le côté entreprenariat. Prendre la responsabilité de président, cela engage. Je me dois de respecter l’engagement pris. Je ne tiens pas à être un président invisible.

 

Les 4 presidents de l'ALCV presents entourent Andrée Loscos l'adjointe aux sports
Les 4 presidents de l'ALCV presents entourent Andrée Loscos l'adjointe aux sports
Les 4 presidents de l'ALCV presents entourent Andrée Loscos l'adjointe aux sports
Les 4 presidents de l'ALCV presents entourent Andrée Loscos l'adjointe aux sports

Les 4 presidents de l'ALCV presents entourent Andrée Loscos l'adjointe aux sports

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article