Mercredi 17 juin 2009
Arrivé ce mercredi sous les coups de onze heures dans les locaux du CRESS situés rue Henri Marechal, Zinedine Zidane aura passé une belle après-midi « promotion » pour le groupe Orange sur la commune.
Zizou était très espéré. Il est vrai que depuis 1989 et sa dernière venue avec Louis Fernandez l’attente était grande parmi tous les amateurs du football.
Trop lisse pour les uns, gendre idéal pour les autres, Zizou nous a montré ses facettes tout d’abord dans les locaux du CRESS (Centre de recherche et d'éducation Sport et Santé ).
Le vainqueur du Mondial 1998 et ballon d’or cette année-là , accompagnée de Béatrice Clavel Inzirillo ont  répondu bien sagement aux questions de nos confrères de la presse écrite et audiovisuelle.
Les questions ont été diverses notamment sur la méthode pédagogique du Centre de Recherche vénissian.
Zinedine Zidane a été égal à lui-même, disponible, répondant sans ambages sur son fameux coup de tête de 2006 : « Une faute dont il peut parler librement avec ceux qui l’interrogent sur le sujet , notamment avec les enfants.».
Il s’est dit très intéressé par le concept du CRESS qu’il déclinerait bien volontiers à ses propres enfants.
Orange partenaire des deux acteurs présents sur le plateau improvisé, les verrait bien travailler ensemble et pourquoi pas à Madrid ?  Il est vrai  que les projets de développement de l’organisme vénissian sont foison.
Une situation qui ne serait pas pour déplaire à Beatrice Clavel-Inzirillo présidente du CRESS : « Les actions futures ? Il n’y a encore rien d’acté mais je pense qu’il est assez au courant du travail que nous pouvons mener. Nous verrons avec notre partenaire commun comme cela va se dérouler dans le cadre des actions citoyennes. Sa visite est par contre est une reconnaissance pour le travail accompli. Il y a une certaine sensibilité, entre nous, un partage de valeur. Les explications que nous avons eu ce matin avec lui ont été importantes, il comprend notre démarche. Il comprend les problèmes rencontrés par la jeunesse des quartiers mais aussi la force de cette jeunesse. Le fait qu’Orange nous permette de rencontrer Zinedine par rapport à ce qu’il représente en tant qu’ex ballon d’or et vainqueur de la Coupe du Monde et le sens de l’action que nous menons, est un cadeau . » Pour le reste qu’a-t-on appris d’autre qu'il ferait tout pour faire venir Ribery au  Réal Madrid, Zizou est le conseiller de « Florentin » si cher à Daniel Riollo, le chroniqueur de l'After de RMC;  qu’il condamne sans ambages toute forme d’injures racistes sur les terrains ou ailleurs.
En fin de compte, seule la journaliste d’une revue pédagogique saura bien interpeller les deux interlocuteurs. L’éducation par le sport c’est bien, l’éducation tout court c’est mieux !

Après la mise en bouche, le bain de foule sur le plateau des Minguettes. Une belle cohue et un contre-pied pour commencer. Zizou attendu comme le messie et comme  il se doit par la porte principale et réapparaissant sur le stade Auguste Delaune par une porte annexe. Après entre les médias à la recherche du bon cliché et les officieux, officiels en quête de la photo souvenir, cela a été une belle pagaille. ZinédineZidane est resté stoïque écoutant le déroulé de la méthodologie appliqué par les animateurs des différents ateliers installés aux quatre coins du stade. Les enfants étant presque intimidés et impatients de le voir à leurs côtés. Malheureusement pour l’amateur de foot que nous sommes tous, Zizou n’a pas tapé dans un ballon au grand dam aussi des enfants qui auront attendus sagement la photo de groupe. Un cliché en guise d’adieu !

Réactions :
Anne , Vénissiane du quartier Pasteur : «Mon fils est au club. Il vient s’entraîner tous les mercredis. Il a lu dans la presse qu’il y avait Zidane. Nous nous n’attendions pas à une telle cohue en dehors et sur le terrain. Là il attend depuis trois heures. J’espère qu’il pourra le voir. »
Mel , 12 ans, joueur de l’ASM : « C’est mon idole. Je suis nerveux à l’idée de le rencontrer. Cela fait 6 ans que je suis au club. J’ai vu Benzema mais là, c’est autre chose. »

Andrée Loscos adjointe aux sports : « C’est un grand jour pour les enfants , pour le CRESS et l’ASM . C’est un événement à Vénissieux.. J’espère qu’il appréciera l’équipement et la fougue de la jeunesse vénissiane qui a envie de faire du sport. »

Ahmed Zouak président de l’ASM : « C’est une icône qui vient nous rendre visite. C’est un immense plaisir qu’il fait aux 500 enfants du plateau. J’ai pu le rencontrer. Il est timide mais il m’a intimidé. J’ai pu lui montrer une photo que j’avais fait avec lui lorsqu’il jouait à la Juventus. Le monde est petit. »

Les photos :

 

Par Sports Vénissians - Publié dans : football - Communauté : Sport citoyen
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires - Recommander
Lundi 15 juin 2009
Le trophée des Gones est magnifique, une belle coupe que convoitent toutes les équipes benjamines de la région et desormais nationales. Car depuis la saison dernière, l'équipe d'organisation de l'USV football  a placé la barre bien haute. Cette saison, Martigues, l'ASSE, Aubenas mais aussi Corbelin, Ain-Sud et Oyonnax avaient fait le déplacement.
Ce tournoi vénissian commence traditionnellement le  samedi avec la journée qualificative. Au depart vingt formations régionales. A l'arrivée, La Tour de Pin, Sevennes, Trinité et l'USV (2)  rejoignent les douze équipes invitées. Une journée plein d'enseignement et qui laisse augurer une belle journée du dimanche.
Cette saison le beau temps est au rendez-vous et la buvette fonctionne à plein régime.La matinée est caniculaire. Les organismes sont sollicités et les coins d'ombre sont trés recherchés. Juste avant le repas, un premier tri sélectif est fait. L'ASSE, Vaulx, Ain-Sud,Martigues , Bourgoin et Cascol mais aussi les qualifiés du samedi La Tour du Pin et Trinité sont au rendez vous des quarts
Le succulent repas préparé par Michel et consorts semblent être resté dans les chaussettes des Stéphanois sortis par un étonnant FC Vaulx.   Les rencontres de vingt minutes  sont d’excellente qualité.  L’avant centre du FC Vaulx impressionne par sa présence physique, l’ailier gauche d’Ain -Sud sa clairvoyance.
Après ce coup du sort pour les organisateurs, le FC Martigues fait de la résistance et atteint les demi-finales avec le CASCOL, Ain-Sud et le FC Vaulx.  Après la canicule matinale,  place à la pluie pour la finale où l’on retrouve le FC Vaulx vainqueur facile de Martigues 3 à 1 et le CASCOL qui doit aller aux tirs au but pour sortir Ain-Sud. La finale ne sera pas du  même tonneau que les prestations entrevues dans la journée. C’est à l’issue du dernier tir au but que les Vaudais s’imposent. après un bon 0 à 0 des familles dans le temps initial.  Après l'USV, l'OL (x2), l'AS Saint-Priest(x2) , Le FC Vaulx toujours placé jamais gagnant emporte l e magnifique trophée remis par l’adjointe aux sports Andrée Loscos  

Dans le tournoi complémentaire, l’USV  chère à Santiago Yerla se défait de l’AS Saint-Priest également aux tirs au but. On se console comme on peut !
Après cette débauche d’effort, les nombreux trophées remis  réconforteront  les vaincus.
Un coup de chapeau, une fois encore à la quarantaine de bénévoles qui ont été présents pendant ces deux joournées et qui auront fait de ce tournoi une référence de la catégorie

Le palmarés


Trophée des Gones              
1 FC Vaulx-en-Velin, 2 Cascol, 3 Ain Sud, 4  FC Martigues, 5 As St Etienne, 6 Bourgoin, 7 Trinité, 8 La Tour du Pin

Trophée Complémentaire
1 Us Vénissieux (1), 2 St Priest, 3 Oyonnax, 4 Corbelin, 5 Sévennes, 6 Villefranche, 7 Us Vénissieux (2), 8 St Didier sous Aubenas

Fair Play  : Aubenas

Meilleur gardien : FC Martigues

Meilleur buteur : Ain-Sud

Meilleure attaque  Ain Sud
Meilleure défense  CASCOL





Les photos



 



Par Sports Vénissians - Publié dans : football - Communauté : Sport citoyen
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires - Recommander
Dimanche 14 juin 2009

Finale Coupe du Rhône vétérans

Clos Layat (Lyon 8e)
Pelouse synthétique - Temps caniculaire

AS Minguettes bat AS Courly 3-3 (4 tirs aux buts à 3)

Arbitre : Mr. Rivat assisté par MM Ben Ahmed et Dhoul

AS Minguettes :
Abidi, Boulainine, Salim Guechi, Sampaïo, Granturco, Djamel Guechi,  Maadouche, Daouadji, Hammoud, Ruiz, Zouak, Abdelkader Guechi, Messaoudi,
Corgi, Rouadjia.


AS Communauté Urbaine de Lyon :
Mani, Pardo, Bianou Vayssie, Castronovo, Perez, Soler, Kentatris, Astier, Benhamed, Fares, Carmignani, Di Placido, Ibanez, Rakbi – entraîneur : Thierry Girard

 

C’est dans une fournaise que s’est déroulée, la finale de la Coupe du Rhône des vétérans. Il a fallu bien du courage au trente acteurs pour proposer un football de qualité dans une rencontre où les rebondissements ont été nombreux.  Six buts dans le temps réglementaire, un nombre incalculable d’occasions de buts, Alain Caveglia en grande forme, on ne s’est pas ennuyé une seconde au Clos Layat à un trottoir du territoire communal.  Face à une équipe jouant à domicile, les Vénissians renforcé par Stéphane Granturco ont conservé leur trophée au terme d’une séance de tirs aux buts libératrice pour des joueurs plus trés frais. Heureusement d’ailleurs que dans sa grande mansuétude, le District n’ait pas obligé les joueurs à une prolongation qui aurait laissé des traces .  C’est Ahmed Zouak  l’actuel président de l’ASM  qui a eu l’honneur de réussir le quatrième et dernier tir, celui qui a permis aux Vénissians de s’adjuger leur troisième trophée en quatre ans.

Un grand coup de chapeau aux footballeurs de la Courly, car pour faire un grand match, il faut être deux; d’ailleurs, ils peuvent nourrir quelques regrets, leur entame de seconde mi-temps leur avait laissé présager un autre sort. Dommage pour eux, car en face Caveglia est toujours "Cavegol" et sa sainte horreur de perdre a permis à son équipe de revenir dans un match qui commençait à lui échapper.

 

Les faits de match

10e : passe en profondeur de Caveglia pour Zouak mais Mani s’interpose
13e : Frappe d’Hammoud au raz du poteau

20e : Débordement  de Soler sur l’aile, passe en retrait pour Fares qui place le cuir à côté des cages d’Abidi

22e : Tir au-dessus de Benahmed
30e : Pardo bouscule Zouak dans la surface de réparation, penalty siffle que Cavegol marque - 1 à 0

35e : Coup franc de daouadji, la tête de Caveglia  frôle le montant gauche de Mani
37e : Erreur défensive asémiste, frappe d’Astier ballon relâché par Abidi , Kentatris hérite du ballon qu’il place hors de portée du portier vénissian - 1 à 1

40e : Montée de Daouadji, une deux avec Hammoud, au bout de son effort, il fusille Mani – 2 à 1

50e : Fares prend de vitesse Boulainine, son centre parfait trouve Astier qui égalise – 2 à 2
52e : Nouvelle erreur défensive vénissiane, Abidi fauche Astier, penalty et carton jaune pour le gardien vénissian – Astier se fait justice – 2 à 3

65e : Suite à une première tentative infructueuse, Cavegol d’un lob astucieux égalise 3 à 3

70e : Erreur d’Abidi dont Carmignani ne profite pas

75e : Action du match, retourné de Caveglia . Le ballon frôle la transversale de Mani

85e : Frappe de Caveglia de peu à côté


Photos :



 

Par Sports Vénissians - Publié dans : football - Communauté : Sport citoyen
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires - Recommander

Publicité

Présentation

Créer un Blog

Recherche

Calendrier

Juin 2009
L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30          
<< < > >>
Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus